:: Quorl, nouveau monde :: Thyos :: Kafsi :: logement × adriel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bouche à lèvres - Nébuleuse [olé olé - 18 ans]

avatar
Adriel
Barman et Coyote
Messages : 194
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Juin - 1:08
Bouche à lèvres
Nébuleuse et Adriel

Arrivée dans l’appartement encore sombre, elle alluma les lumières qui sur le coup étaient un peu capricieuses lorsqu’elles n’avaient pas été encore actionnées avant dans la journée. Elles titillent les yeux de barman qui vint se les frotter délicatement, comme pour s’en plaindre. La jeune femme aux cheveux blancs s’avança alors dans son lieu de vie. Elle commença à défaire la ceinture qui entoure sa taille et la dépose sur la table qui se trouve non loin de la porte ainsi que son châle. Sa ceinture contenait son arme, elle  jette un regard malicieux à la brune qui se trouve derrière elle. La blanche se désarmait, elle montrait qu’elle n’allait pas vouloir l’agresser. De toute façon, cela n’avait pas non plus être l’intention de Nébuleuse. Et non, elle ne quittait pas le reste.

S’offraient à elle un appartement plutôt simple. L’odeur de l’encens vint parfumer ses narines lui rappelant l’exotisme, et les parfums sucrés qu’elle appréciait tant à Voreios. Pourtant, elles avaient beau avoir quitté l’extérieur, il faisait toujours aussi chaud. Cet appartement lui faisait penser à un vieux bateaux.. Des meubles en bois, une bibliothèque avec une part de livres neufs, et de vieux livres usés, un grand sofa noyé de coussins, une maquette de bateau, quelques plantes non loin de là, et un tableau faisant référence à la mer. En soit ce n'était pas un navire, et elle regrettait de ne pas pouvoir s'être installé pour voguer sur les mers de Thyos, mais le destin en avait décidé autrement.

Adriel alla jusqu’au pétrin et se penche pour l’ouvrir. De là, elle piocha une bouteille dans sa réserve sans vraiment regarder ce que c’était. Elle lâcha un rire et referme le meuble. C’était là où elle mettait les bouteilles qu’elle empruntait sans jamais vraiment les rendres. Puis elle alla presque se jeter dans le grand fauteuil qui se trouvait au milieu de la pièce. Elle se laissa tomber comme elle avait chuté de ce vieux bateaux pour atterrir sur une mer de coussin qui amortissent sa chute. Puis son regard se posa sur la brune qui se trouvait plus loin, un sourire aux lèvres. Elle tapota doucement le dossier du long fauteuil comme pour lui dire de la rejoindre.

“Tu viens ?...”


Elle avait un plan pour qu’elle finisse par avouer, Adriel ne se laisserait vaincre. Elle lui ferait cracher le morceau, quitte à le lui faire crier, à la torturer dans d’atroces plaisirs.. Elle allait proposer un petit jeu, un jeu simple mais précis. Truth or drink ? Le but est simple, l’un pose une question, et soit l’autre répond la vérité, soit il boit. Adriel avait tendance à ne jamais répondre et à toujours boire. En soit, c’était presque un prétexte pour se mettre dans le même état que l’autre, et être plus propice à certains échanges. Adriel presque allongée sur la masse douce et moelleuse ouvrit alors la bouteille qui n’était rien d’autre qu’une bouteille de rhum. Tout pour être dans les clichés. Puis elle attendit patiemment que son hôte vienne à ses côtés. Elle apporte la bouteille à ses lèvres et se met à avaler quelques gorgées de l’alcool fort qui vint brûler légèrement sa gorge.

“Je te propose un petit jeu, puis que tu ne veux rien m’avouer, ça te dirait un “Truth or Drink” ?


Sans lui demander son avis elle posa la première question, de ce fait. C’était elle qui devait mener le jeu. Elle n’avait aucune envie de répondre à ses curiosités et interrogations pour le moment. Pas tant qu’elle n’aurait pas eu ce qu’elle désirait.

“Allez, je commence… Qu’est ce que tu désires le plus en ce moment ?”

Un sourire taquin aux lèvres, elle la regardait, la dévorant des yeux de curiosité, n’attendant qu’une chose, qu’elle le dise, qu’elle lui avoue.

Un peu short ©


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nébuleuse
Astronome
Messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Juin - 12:15
Bouche à lèvres × ft. Adriel
En pénétrant dans la pièce, Nébuleuse découvre une odeur agréable semblant émaner du salon. Adriel s'avance pour défaire sa ceinture, la posant sur une table à proximité de la porte. La brune remarque alors l'arme qui y était attachée. Elle fronce les sourcils, un peu surprise de découvrir que la blanche était armée tout ce temps. Elle se rends compte que la prudence lui fait défaut, à Thyos. Elle ne pensait pas que la réputation de la région soit fondée, elle devrait. Après tout, si Adriel l'avait souhaité, elle aurait très bien pu l'attaquer que c soit au bar ou sur la route. Nébuleuse hausse les épaules. Elle s'en fiche bien, en fait, que la blanche ait une arme ou pas. Cela ne la dérange pas. Et puis elle ne pense pas courir de risque ici.

Elle enlève à son tour sa veste qu'elle dépose dans l'entrée, puis suit Adriel dans l'appartement. Le parquet grince légèrement, et même si l'endroit semble plutôt simple, l'astronome pense qu'il n'en reste pas moins accueillant. Elle aime bien les meubles en bois, Nébuleuse. Elle trouve qu'ils dégagent une certaine chaleur et qu'ils sont beaux. Par conséquence, elle apprécie le visuel que lui offrir l'appartement d'Adriel. Cette dernière récupère une bouteille avant de se laisser tomber sur le grand fauteuil. D'un geste de la main, elle invite Nébuleuse à la rejoindre. Elle ne peut s'empêcher un regard surpris lorsque Adriel porte la bouteille entière à ses lèvres. Buvant quelques gorgées de rhum pur d'un coup. Elle affiche une mine amusée

"Et bah, jolie descente, tu m'impressionnes !"

Puis, elle s'approche du fauteuil pour venir s'installer à coté de la blanche. Cette dernière lui propose alors un jeu. "Truth or Drink". De son vivant, Nébuleuse avait côtoyé assez de jeune pour connaître une bonne partie des jeux à alcools, et ce même si elle ne buvait pas beaucoup. Elle connaissait donc le principe du jeu. Chaque joueur posait une question, et l'autre devait soit dire la vérité, soit boire. Le fait qu'Adriel fasse ça pour que Nébuleuse avoue la fait rire.

"Vas-y... Essaye un peu de me faire avouer ! Et puis, ton jeu me laisse la possibilité de boire, alors pour l'instant je ne suis toujours pas obligée d'avouer quoi que ce soit..."

Regard malicieux, un peu prétentieux. Elle est satisfaite d'elle et de sa tirade. C'est devenu un jeu pour elle, ça l'amuse, d'essayer de résister. Même si elle sait pertinemment qu'au bout d'un moment, elle perdra forcément. Mais même en sachant sa défaite prochaine, ça ne la dérange pas. C'est bien trop amusant pour l'instant.

"Allez, je commence… Qu’est ce que tu désires le plus en ce moment ?"

Un sourire taquin se dessine sur le visage d'Adriel qui la dévore des yeux. C'est qu'elle est insistante ! Nébuleuse s'étire avant de s'installer plus confortablement dans le fauteuil, un sourire malicieux sur le visage. Ce qu'elle désire le plus en ce moment... Elle même ne sait pas trop. Elle a probablement envie de l'embrasser, de goûter nouveaux à ses lèvres. Mais que ce soit Adriel qui l'embrasse, pas l'inverse. Pour voir, pour tester, pour découvrir ce que ça fait. Elle a aussi envie de se laisser aller, de se donner à cette femme qu'elle connait à peine. Elle a aussi envie de discuter, d'apprendre à savoir qui elle est. Elle hésite donc à répondre, fixe longuement la blanche avec un air charmeur.

"Hm... peut-être que tu m'embrasses..."

Elle détourne le regard, sourit légèrement, puis replonge ses yeux dans les siens. Son sourire s'étire, elle lance:

"Mais ne va pas croire que c'est parce que tu me plait ! C'est juste pour voir..."

Elle rit. Toutes les excuses pour nier sont bonnes. Elle s'en fiche de savoir si elle est crédible ou pas, tant qu'elle ne le dit pas, elle ne se considère pas comme perdante. Et puis c'est à son tour maintenant, de trouver une question. Lui poser la même serait bien trop facile, et Nébuleuse est plutôt du genre à relever des défis. Elle lance, avec un peu de provocation.

"A mon tour... Est-ce que... je te plais ?"
code by lizzou


Nébuleuse a été kické par Dread.
Nébuleuse a été kické par Nébuleuse.
Nébuleuse a été banni par Adriel.
Je me sens aimé hmhm.
Merci Alastair pour l'avatar <3
#505078
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adriel
Barman et Coyote
Messages : 194
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 23:40
Bouche à lèvres
Nébuleuse et Adriel
Nébuleuse à ses côtés, elle la regarde se prendre au jeu. Elle était persuadée qu’elle finirait par dire la vérité. Une main contre la bouteille, l’autre libre. La brune disait bien qu’elle ne céderait pas, mais au plus elle consommerait d’alcool, au plus elle serait inconsciente par rapport à ses propos, comme Adriel de sa gestuelle. Elle semblait un peu prétentieuse, mais au fond, Adriel l’était tout autant. Elle n’avait pas à la juger pour ça, sachant qu’elle était peut-être encore plus fière qu’elle.

Dans ce fauteuil des plus confortables et doux, elle avoue qu’elle aimerait qu’Adriel l’embrasse. Cependant, elle ne s’avoue pas de suite vaincue. Elle se remet à esquiver l’évidence ce qui fit rire Adriel. “Pour voir”. Un baiser ce n’est jamais seulement que pour voir, ce n’est pas par curiosité. C’est l’envie de partager un moment d’intimité, ou juste du plaisir. C’est un échange. La blanche lâche un soupire, voyant que la brune s’amusait à la faire tourner en bourrique. Mais combien de temps tiendrait Adriel sans finir par se jeter sur sa proie ? C’était la question qu’elle se posait. Les minutes comptaient, comme les secondes. , mais l’alcool finirait certainement par réduire ce temps, cette durée.

“Ah oui ?... Les baisers ça ne se voit pas trop tu sais…”


Elle rigole et attend la prochaine question de la brune. Est-ce-qu’elle lui plaisait ? Adriel n’était pas du genre à répondre aussi facilement à ce genre de questions. Elle esquissa de ce fait un grand sourire, et approcha la bouteille de ses lèvres pour boire une gorgée d’alcool. Elle n’allait pas certainement lui répondre, alors que la brune tournait autour du pot depuis le début de la soirée. Néanmoins, la blanche décida de s’approcher d’elle et attrapa le menton de sa voisine. Elle approcha doucement ses lèvres des siennes, les lèvres légèrement entrouvertes, prêtes au baiser, et s’arrêta à quelques centimètres de sa bouche, le sourire s'agrippant à son visage. Puis elle se décida à l’embrasser, glissant sa main libre dans ses cheveux noirs. Elle goûtait à ses lèvres chaudes et douces, les yeux clos. Encore et encore.

C’était agréable, pour les deux pensait-elle, et en quelque sorte c’était un moyen de répondre oui à sa question, tout en réalisant les désirs de Nébuleuse.  C’était un moyen de bien commencer la nuit ici… Pourtant, Adriel en voulait plus, mais il y avait encore comme un peu de retenue, de la frustration montait. Sa main finit par descendre le long de son cou et de sa nuque pour aller jusqu’à son épaule. Une caresse du bout des doigts, douce et légère. Puis elle finit par lâcher ses lèvres, le visage animé par l’envie de recommencer.

“C’était bien ?”

g cho©


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nébuleuse
Astronome
Messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 14:41
Bouche à lèvres × ft. Adriel
Nébuleuse ignore la remarque d'Adriel, se refusant à céder à la provocation. Mieux vaut qu'elle garde son sang froid, sinon elle est sûre de perdre bien plus rapidement que prévu. Elle pose sa question, attendant la réponse d'Adriel. Mélange d'appréhension et d'excitation. Que va-t-elle répondre ? Va-t-elle d'ailleurs au moins le faire, ou va-t-elle plutôt esquiver la question par une gorgée d'alcool ? Et c'est ce qu'elle fait. Un grand sourire aux lèvres, elle approche la bouteille à ses lèvres. Nébuleuse ne peut s'empêcher d'afficher un regard un peu déçue. Elle aurait aimé une réponse. Mais le fait de ne rien dire est une réponse en soit non ? Si Adriel ne veut pas répondre, c'est probablement parce que c'est un oui. Après tout, qui ne dit rien consent, et à part ça, qu'elle aurait été l'autre raison pour fuir la question ?

"Puisque tu ne veux pas répondre, je suppose que c'es un ou..."

Elle n'a pas le temps de finir sa phrase que la blanche s'approche. Elle lui attrape le menton et s'approche doucement de son visage. Nébuleuse se fige et ne dit rien, le temps semble s'être arrêté. Adriel ne l'embrasse pas tout de suite, s'arrête à quelques centimètres de sa bouche, fait duré le suspense... C'est presque insoutenable, Nébuleuse en crève d'envie, elle n'en peut plus. Son regard tout entier lui cri d'arrêter de la faire languir et de l'embrasser une bonne fois pour toute.
Vœu exaucé. Les lèvres d'Adriel touchent finalement les siennes dans un baiser chaud et intense. Sa main se glisse dans ses cheveux sombres,  Nébuleuse ferme les yeux, se laisse faire, s'abandonnant à cette femme qu'elle connait à peine. La main se balade, descendant le long de son cou pour arriver sur son épaule. Une caresse fait frémir l'astronome, marquant la fin du baiser. Nébuleuse se détache, haletante, l'air hagard, les joues rosies.

"C'était bien ?"

C'était si bien qu'elle faillit répondre à sa question sans réfléchir. Oui, bien sûr que ça l'était. Trop cours peut-être, mais magique. Elle a envie de recommencer, son corps et son cœur le lui supplie. Mais elle écoute sa raison, elle préfère attendre un peu, continuer de jouer. De toute manière, elle a encore toute la nuit. Elle affiche un doux sourire à Adriel, un sourire sincère. Le genre de mimique qui lui st rare et qu'elle ne tire pas souvent. Un beau sourire franc, joyeux, précieux. Elle rayonne.
Et puis elle porte son verre à sa bouche, buvant une gorgée de rhum. L'alcool pur lui brûle la gorge mais elle ne vacille pas. Même si elle sait qu'à la fin de ce verre, elle ne sera plus en mesure de se contrôler.

"Joker."

A son tour maintenant. Elle réfléchit à une question, qu'est-ce qu'elle pourrait bien lui demander...? Un éclat se met à briller dans ses yeux, un sourire se dessine. Elle s'approche du visage d'Adriel, pose une main son épaule. Elle frôle ses lèvres et se retient au dernier moment, pour se diriger vers son oreille. Et là, d'une petite voix, elle murmure.

"Et toi, qu'est-ce que tu veux ?"

Elle plisse les yeux et recule un peu, mais sans détacher sa main de son épaule et en restant avancée vers elle. Elle sourit et se mord la lèvre inférieur. La soirée promet d'être torride.
code by lizzou


Nébuleuse a été kické par Dread.
Nébuleuse a été kické par Nébuleuse.
Nébuleuse a été banni par Adriel.
Je me sens aimé hmhm.
Merci Alastair pour l'avatar <3
#505078
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adriel
Barman et Coyote
Messages : 194
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Juin - 23:21
Bouche à lèvres
Nébuleuse et Adriel
Adriel la regarde. Elle sait qu’elle devrait être contente. Après tout, c’est ce qu’elle désirait. Elle lui avait de ce fait rendu service en quelque sorte, à moins que c’était juste pour répondre à sa propre soif. Nébuleuse allait-elle se vendre, ou continuerait elle de tourner, jusqu’à finir un peu étourdie, jusqu’à par retomber à cause du tourni ? Elle souriait, certainement satisfaite de la tournure des choses. La blanche en déduit donc que cela devait être un oui. Pourtant, elle ne voulait pas le dire, elle continuait de ne pas avouer l’évidence. Un verre délaissé sur la table, elle se servit alors et l’apporta à sa bouche. Joker, prononça t-elle. Mais lorsqu’on évite les réponses, c’est que c’est certainement que l’on a des choses à cacher, à moins que cela soit uniquement pour boire, comme Adriel… Cette dernière d’ailleurs ne fit aucune remarque. Elle la regardait juste, attendant sa sentence.

La brune sourit. La blanche se met à plisser les yeux, et elle la fixe d’un air curieux. Alors qu’elle s’approche dangereusement de l’habitante de Thyos, celle-ci ne bouge pas, elle la laisse venir. Une main sur son épaule, et leurs bouches si proches l’une de l’autre, la barman se retient bien de ne pas recommencer à déborder, mais cet instant ne dura que quelques secondes. Un soupire, un souffle vers son oreille, et des frissons vinrent chatouiller sa nuque. Qu’est ce qu’elle désirait là ? Peut-être cacher les quelques rougeurs de son visage qui ne devaient même pas être visibles. Peut-être recommencer à l’embrasser. Peut-être se donner à des jeux plus dangereux. Ou peut-être reprendre un peu de gnôle. Plusieurs choses s’offraient à elle, pourtant elle n’avait envie de brûler toutes les étapes. Ses yeux se noyaient dans les siens. L’alcool commençaient à prendre son pieds dans le sang de la blanche qui se mit à sourire un peu naïvement, un peu simplement. Un rire quelque peu amusé sortit de ses lèvres de l’alcool encore humides.

Adriel se redressa légèrement, elle piocha une dernière fois la bouteille, elle avala une dernière gorgée avant de la refermée et de la déposer au sol. La plus âgée essuya ses lèvres d’une de ses menottes et elle choppa le premier bout de vêtement qu’elle choppa de Nébuleuse. Elle ne fit pas vraiment attention, et s’en contre foutait. Peu importe ce que c’était, elle savait que tout cela finirait pas déguerpir comme sa propre vertus, envolée. La blanche ne se contenta pas seulement de ce seul geste et d’un geste presque affectueux la prit contre elle et chercha à ce qu’elle repose sur ses cuisses, assise. Et face à tant d’égard elle vint perdre son visage dans le creux de son cou pour y lâcher quelques baisers, quelques instants où les mots n’avaient plus de sens. Voilà ce dont elle avait envie, à croire que sa patiente s’était égarée en chemin, tout comme ses mots. Ses mains vinrent attraper directement sa taille, un peu maladroitement, puis de manière un peu plus sûre et délicate à la fois. C’était une manière de dire j’ai envie de toi, un peu détournée, sans les mots et sans le romantisme dont tant de filles rêvaient.

Puis elle approcha ses lèvres de son oreille à son tour. Elle n’allait pas lui poser la même question, bien que l’envie se faisait sentir. Son corps collé contre le sien, la chaleur corporelle commençait à être plutôt lourde, mais ce n’était pas un soucis.

“J’ai chaud.”


Plaintive, annonça t-elle contre toute attente. Oui, c'est vrai que c'était un temps caniculaire bien qu'étrangement humide...

“Combien de temps peux tu encore tenir entre mes griffes ?”

Un sourire mesquin, elle vint donner une légère morsure contre le cou de la brune. Un geste carnassier, mais pas assez fort pour que cela semble douloureux.
G CASE LE MOT CANICULAIRE G LE DROIT A UN CADEAU©


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nébuleuse
Astronome
Messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Juin - 20:17
Bouche à lèvres × ft. Adriel
C'est sans grande surprise que la brune observe Adriel porter encore une fois la bouteille de rhum à ses lèvres. Deux questions, aucune réponse. Nébuleuse fronce les sourcils. Le mutisme d'Adriel l'embête un peu. Elle aurait de loin préféré des réponses. Pourquoi est-ce qu'elle ne dit rien ? Parce qu'elle ne veut pas répondre ? Pour le simple plaisir de boire ? Pour faire tourner en bourrique la brune ? Et puis la barman ferme la bouteille et la dépose par terre. Ce geste n'échappe pas au regard de la brune qui ne peut s'empêcher de sourire. Si elle la femme et la pose ainsi, c'est qu'elle n'en a plus besoin non ? Ce qui signifie que soit elle ne compte plus boire et qu'elle compte répondre à ses questions, soit que la bouteille la gêne pour... une toute autre raison.

Et puis, sans crier gare, Adriel lui attrape un bout de son t-shirt et l'amène à elle, collant son corps contre le sien, de telle sorte que Nébuleuse se retrouve assise sur ses cuisses. Elle la laisse faire, un peu intriguée mais aussi un peu excitée. Adriel vient enfouir sa tête dans le cou de Nébuleuse pour un déposer quelques baisers. Sensation agréable, léger frisson et vague de chaleur. Elle se laisse faire, profitant un peu. Et puis les bras de la blanche lui agrippe la taille, la serrant encore plus contre elle, avant d'approcher ses lèvres de son oreille à son tour.

"J’ai chaud."

Voix plaintive mais suave. Adriel n'est pas la seule à avoir chaud. D'ailleurs, Nébuleuse ne sait plus trop si c'est à cause de l'alcool, à cause de la température de Thyos ou bien à cause du contact entre leurs deux corps qui lui donne cet effet. Peut-être un mélange des trois. Probablement.

"Et bien... met toi à l'aise... D'ailleurs moi aussi, j'ai chaud..."

Elle plisse les yeux et sourit. Elle la provoque, lui donne envie.

"Combien de temps peux tu encore tenir entre mes griffes ?"

Elle s'apprête à répliquer mais Adriel vient lui mordre légèrement le cou. Surprise, Nébuleuse ne peut s'empêcher de pousser un petit gémissement de plaisir qu'elle bloque juste après. Ses joues se teintent de rouge à cause de l'embarras et elle ne peut s'empêcher un regard un peu gêné. Le genre de regard signifiant qu'elle n'assume pas. Mais elle se reprend, et se penche légèrement en arrière pour dégager son visage de celui d'Adriel. Ses mais se posent sur les joues de la blanche qu'elle contemple de ses prunelles grises.
Combien de temps tiendrait-elle ? Elle veut lui répondre qu'elle tiendra toute la nuit. Mais Nébuleuse est un peu perdue, elle ne sait pas ce qu'elle veut. Elle a envie de résister. Elle a envie de céder. Elle a envie de se laisser aller à ses désirs. Elle a envie de se faire désirer. Elle a envie de la laisser faire. Elle a envie de lui faire tourner la tête.

Ses mains glissent le long de ses joues, épousant parfaitement les formes de son visage. Puis, elle les fait descendre le long de sa cou pour qu'elles se rejoignent derrière sa nuque. Comme ça, elle enlace Adriel, ce qui lui convient très bien. Et puis elle rapproche dangereusement son visage du sien pour venir l'embrasser une nouvelle fois. Elle l'embrasse de manière plus fougueuse, plus passionnée, comme pour lui montrer qu'elle aussi, elle en a envie.
Et puis ses lèvres se décalent, pour se diriger vers son oreille, encore une fois. Elle aime bien faire ça, Nébuleuse, ça lui donne l'impression de jouer avec le feu. De provoquer son prédateur jusqu'à ce qu'elle lui saute dessus et qu'il soit trop tard. Alors elle vient lui mordiller l'oreille, plus ou moins gentiment, avant de susurrer.

"Je tiendrai autant de temps qu'il le faudra. Tu ne m'auras pas."

Elle insiste sur chacun de ses mots, trop sûre d'elle. Elle est trop fière pour avouer qu'elle finira par céder, alors elle préfère jouer aux femmes fortes. Et puis dans le fond,elle fait ça aussi pour provoquer une nouvelle fois Adriel.

"Et toi alors... Toi qui me soutenais que tu étais une chasseuse... je m'attendais à mieux... Quand te décideras-tu à sortir les crocs ?"

Elle plonge à nouveaux ses yeux dans les siens. Son regard ne criant qu'une seule chose:

"Dévore moi."
code by lizzou


Nébuleuse a été kické par Dread.
Nébuleuse a été kické par Nébuleuse.
Nébuleuse a été banni par Adriel.
Je me sens aimé hmhm.
Merci Alastair pour l'avatar <3
#505078
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adriel
Barman et Coyote
Messages : 194
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Juin - 2:10
Bouche à lèvres
Nébuleuse et Adriel
Les rougeurs sur le visage de sa proie la font rire. Elle ne se moque pas vraiment, elle est juste amusée. Adriel aime bien voir les expressions des autres, et les mimiques de la brune sont un vrai plaisir. Les rougissements, et ce gémissement, une preuve qu’elle est loin d’être de marbre. Finalement, elle n’a pas besoin de l’avouer, elle n’a pas besoin de parler, son corps le fait à sa place. Elle la fuit des yeux durant quelques secondes, elle recule un peu, elle prend du recul comme pour se reprendre en main. La blanche apprécie son comportement, elle domine, et elle le sait. Mais Nébuleuse vint caresser son visage de ses mains, comme pour l’attraper. Elles posent ses mains sur ses joues, ce qui laisse un peu Adriel sceptique. Qu’est elle en train de faire ? La blanche n’est pas trop des gestes affectueux, ce n’est pas ce que ça la dérange, mais elle n’est pas habituée avec cette personne, c’est la première fois qu’elle lui en donner en quelque sorte. Les mains glissant pour atteindre sa nuque elle l’enlace. L’ex pirate ne bouge pas vraiment, elle se laisse faire, mais ne ressent rien de spécifique, si ne n’est la proximité, l’envie de parcourir son corps de manière plus approfondie. De nouveaux baisers, ils sont plus fougueux, plus gourmands, elle se permet d’y répondre d’un air vorace, affamée.

Mais les lèvres de Nébuleuse finissent par quitter les siennes, alors qu’elle en avait encore envie. Elle se sent comme un peu frustrée, les sourcils froncés. Encore une fois, elle approche ses lèvres de son oreille. La blanche se doute bien qu’elle aime jouer aussi bien qu’elle. Cela l’amuse. Une pression exercée avec ses dents, cela ne laisse pas Adriel de marbre, elle se contient un peu, mais elle frémit. Ses lèvres s’entrouvrent mais aucun son est audible. Puis de la provocation. Elle attise ses flammes, elle joue avec le feu, elle nourrit les ardeurs d’Adriel, et fait remonter sa fierté d’un cran. Avait-elle remarqué qu’elle était actuellement dans ses bras, chez elle, comme dans un piège, dans la gueule du loup.

Cependant, la suite ne plaît guère à Adriel. S’attendre à mieux ? Bien sûr que c’était une chasseuse quel toupet ! C’était à elle de le décider de plus, mais face à la demande la brune il était dur de résister. Dans tous les cas, elle avait touché un point sensible, atteint une faille. Il ne fallait pas s’amuser à provoquer la bête l’animal, sinon il finit par piquer, par mordre, par s’emballer avec toute son animosité. Les sourcils froncés, la bête se réveilla, le loup se leva de son sommeil. Un regard un peu plus sérieux sur le visage, elle avait un peu perdue le sourire pour laisser place à quelque chose de plus serrain. Elle prit la brune dans ses bras pour la soulever, maladroite. Ses muscles n’étaient pas des plus efficaces embrouillés par les effets de l’alcool. Et sans attendre, elle se dirigea en direction de sa chambre. Elle aimait bien les lieux confortables Adriel, et bien que cet endroit le soit, autant avoir la place de le faire dans un lit.

OULALALA G MIT DU HIDE LES GARS©


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nébuleuse
Astronome
Messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil - 1:24
Bouche à lèvres × ft. Adriel
Et sans crier gare, elle l'attrape entre ses bras. Elle la soulève comme si elle ne pèse rien, même si la brune se doute que ce n'est qu'une illusion, une image qu'elle se donne pour montrer qu'elle domine. Une certaine fierté, aussi. Nébuleuse sourit. Cette arrogance ne la dérange pas, au contraire. Elle est satisfaite d'avoir pu la provoquer à ce point et se laisse fièrement porter dans les bras d'Adriel. Être ainsi traitée lui donne l'impression d'avoir de l'importance. De l'importance aux yeux de quelqu'un. Et même si ce n'est que pour une nuit. La barman la dépose sans ménagement dans son lit. Le matelas moelleux accueil Nébuleuse qui se laisse faire et observe d'un œil passionnée. Son air félin la séduit et elle se mord la lèvre inférieure en imaginant ce qu'elle lui réserve. Son excitation et son impatience grandit au fur et à mesure qu'Adriel s'approche d'elle. Elle ne l'a jamais trouvé aussi belle qu'à cet instant précis.



"Maintenant, on est quitte."

Elle susurre le moindre de ses mots, son air malicieux se mélange avec un air de défi. Elle joue avec le feu et elle le sait bien. C'est un jeu dangereux. Mais au fond d'elle, elle a envie se brûler.
code by lizzou


Nébuleuse a été kické par Dread.
Nébuleuse a été kické par Nébuleuse.
Nébuleuse a été banni par Adriel.
Je me sens aimé hmhm.
Merci Alastair pour l'avatar <3
#505078
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adriel
Barman et Coyote
Messages : 194
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 22:02
Bouche à lèvres
Nébuleuse et Adriel
A côté, la température de Thyos n’est que de la poudre de Perlinpinpin.

Ton mot à caser sera pancréas ©


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Q U O R L :: Quorl, nouveau monde :: Thyos :: Kafsi :: logement × adriel-
Sauter vers: