:: Quorl, nouveau monde :: Pagos :: Désert de glace Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La quête gelée - Cérès

avatar
Gaïa
Lady
Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 0:17
La quête gelée
Il fait froid, toujours aussi froid. Dans ce désert de glace, tout est blanc, tout est si pur. Sauf cette température et ce vent puissant qui frappe son visage. Ces sensations de brûlures, ces larmes qui finissent par légèrement sortir de tes yeux bleus et qui finissent par geler le long de ses joues, elle ne s’y fera peut-être jamais. Pourtant, la pâleur de la neige suffit peut-être à la satisfaire, à la pousser à continuer. Des pas lents, elle s’enfonce dans la neige éparse. C’est une neige fine, et sèche, de la poudreuse. Elle est légère, plutôt douce. A Ce n’est pas une contrainte, seul le temps lutte contre elle à gros flocon.

Toutes les possibilités s’offrent à elle, néanmoins, il y a un poids qui n’est pas léger sur son dos. Ces capteurs, il faudrait qu’elle se décide à les poser, à les installer, mais actuellement, il est difficile de s’y retrouver sans géolocalisation. Elle ne se souvient pas où elle a pu placer les anciens capteurs, ceux qui ont fini par geler, qui ont fini par céder au froid environnant. Son matériel est lourd, il est pesant, mais si seulement il n’y avait que ça… Gaïa a un sac lui permettant d’avoir des ressources utiles, il est assez conséquent. Ses muscles sont à bout, mais elle doit tenir. Bien que sportive, elle sait que le temps est compté et le tout est qu’elle ne finisse pas gelée… Son souffle laisse paraître une légère brise, une petite buée d’air légèrement blanchie. La seule source de chaleur qu’elle arrive à voir ici. Elle est seule, il n’y a que Gaïa, du moins c’est ce qu’elle s’entête à penser.

Ses derniers capteurs avaient bien succombé aux diverses phases de gels, et bien que la technologie Pagosienne soit futuriste et développée, parfois cela ne suffisait pas. Elle se devait donc de les replacer, mais dans cette immensité, elle ne savait jamais où les poser. Pourtant, ce n’était pas le moment d’hésiter, ce n’était pas le moment d’attendre et de laisser le temps la congeler sur place. La rose finit par céder aux caprices de son corps qui réclame d’en finir, de s’arrêter et tout installer. Ses membres s’activent, ils se mettent à bouger. Ils mettent en place les capteurs, les capricieux, aux prix exorbitants. Il y avait divers appareil à positionner, mais ceux qui l’intéressaient le plus dans cette région sont ceux liés à aux vents ainsi qu’à la température. La mécanique de ses petits objets, de ces petites machines, elle avait apprit, comme à se gérer lorsque le temps s'emballe ici. Cependant, il y a ces phénomènes étranges dans le désert de glace. La température, elle chute parfois à certains endroits comme si quelque chose d’extérieur pouvait influer sur ces lieux. Cela dépassait son entendement, et toute logique.

Et le vent souffle si fort…  La température dépasse ses espérances et malgré les couches de vêtements qu’elle s’entête à porter, les rougeurs sur son visage restent marquées. Elles offrent une sensation de brûlure qu’elle ne saurait qualifier. Son visage est légèrement crispé bien qu’entourer d’une large écharpe et d’une capuche épaisse. Tes cils commencent à geler, à croire que cette région est peut-être aussi rude que son passé. Elle termine son travail, et lorsqu’elle se redresse elle voit quelqu’un, au loin. Gaïa suppose voir quelque chose, une ombre, une silhouette. La jeune femme ne devrait pas, mais sa curiosité est plus forte, elle l’emporte. Elle y va, elle s’avance doucement vers ce qu’elle croit être de la chaleur humaine. Si une personne est ici, elle risquait sa vie, et vu les baisses de températures importantes et le climat capricieux, il était hors de question de laisser quelqu’un dans ces conditions. Courageuse, elle s’avance donc vers ce qu’elle suppose être quelqu’un, pourrait elle peut-être l’aider ?

Cette personne n’a peut-être pas conscience des risques qu’elle endure, mais la jeune femme, oui. Des mythes entourent l'endroit, et même si cela n'est pas raccord avec sa science, elle a fini par y croire.
BY MITZI


Thème song de Gaïa :

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Q U O R L :: Quorl, nouveau monde :: Pagos :: Désert de glace-
Sauter vers: