:: Personnage :: Présentations :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pensée ♦ Rebel rebel [TERMINE]

avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Juil - 22:52






nom & prénom ϟ Eleonore Williams
surnom de l'ET ϟ Pensée
sexe ϟ Féminin  
date de mort ϟ Futur
date d'arrivée ϟ 3664
âge ϟ Dix-huit ans
origine(s) ϟ Françaises
orientation sexuelle ϟ Biromantique, demisexuelle
groupe ϟ Nycht
occupation ϟ Arrose les plantes chez les voisins lorsqu'ils sont en vacances, fait pousser des légumes sur son balcon, taille les arbustes dans les squares...
référence de l'avatar ϟ Souryuu Asuka Langley - Neon Genesis Evangelion
pouvoir ϟ
La petite fille aux allumettes :
Tu as laissé tombé cette petite boîte d'allumette, celle qui t'a coûtée la vie. L'Espace Temps t'a donc offert à ton arrivée une nouvelle petite boîte, une nouvelle chance, de nouvelles chances. En effet, chacune de ses allumettes représentent un vœux que tu peux faire exaucer si tu fais prendre feu ce petit objet. Néanmoins, tu ne peux qu’exaucer les désirs, les envies, les vœux des autres, comme si tu devais apprendre à donner plutôt que détruire, comme si tu devais apprendre à donner.

Tu as actuellement 200 petites allumettes, qui permettent d'exaucer de petits vœux, et dans ce lot se trouvent 10 allumettes dorées. Elles te permettent d’exaucer de gros vœux.

Rebel Rebel, you've torn your dress
psychologie de votre personnage ϟ
Dix-huit ans. Dix-huit ans de chaos et de désordre. L'esprit d'un enfant. Elle est perdu et vide Pensée. Se rebeller était un moyen de trouver une place, enfin un endroit où aller. Elle n'est pas du côté des pacifiques. Certains l'appellent même extrémiste. Elle aime jouer avec le feu, elle a besoin de toutes ces sensations qui lui rappellent qu'elle est vivante. Elle a besoin de cette adrénaline, de sentir cette boule d'angoisse au fond de son estomac et de ce sentiment de libération lorsqu'elle détruit ce que les humains ont pu créer. Tout se mélange, les coups qu'elle reçoit des autorités et qui lui rappellent que son corps est bien réel, l'air qui brule ses poumons après avoir fuit sur des kilomètres, le feu dans ses cuisses, les battements de son cœur qui tambourine contre sa poitrine comme pour s’en échapper, le goût du sang dans sa bouche, sa douceur lorsqu'il dégouline le long de ses lèvres. Humiliation, force et désordre, elle ne connait rien de mieux. C'est autour de quoi sa vie s'articule.

Derrière ses traits si particuliers, reconnaissables entre milles, se cache une jeune femme arrogante, sauvage et désintéressée. Tu n'es rien, intrinsèquement tu n'as pas de valeur. Ne comptent que tes actions. Tu es ce que tu es non pas par ce que tu fais mais par la façon dont tu le fais. L'humain est fatiguant et stupide, l'humain est chien. Pensée préfère la compagnie de la forêt, son ambiance apaisante et le murmure de ses rivières. Le chant de ses bêtes et la délicatesse de sa terre fraîche. Uniques moments d'apaisement, hors du temps, hors de cette torture mentale et physique qu'elle s'inflige. Loin de cette agitation, de ce vide, de cet intérieur brûlé et ravagé. Loin de toutes les charpentes qu'elle a pu briser, de toutes les étincelles et de cette colère qui l'emplit.

Lorsque tu regardes au fond de ses yeux bleus, tu ne vois plus uniquement la petite conne mal polie et pessimiste. Tu aperçois le courage et la force. Elle que tout le monde voit comme un voyou, quelqu'un qui dessert la cause qu'elle défend, est cependant une des rares à oser s'opposer aux règles. A faire ce qui lui semble juste, ce que les rebelles attendent d'elle aussi, mais pas seulement. Elle ose dire haut et fort ce qui la dérange, elle ouvre sa gueule pour ne jamais la fermer, imposer ses idées et finalement partager. Vouloir faire avancer, provoquer un élan, un mouvement pour arrêter cette dictature pleine de souffrance. Que tu l'aimes, l'admire ou la déteste : elle n'en a rien à faire. Elle ne vit que pour mettre un terme à cette tyrannie. Pour enfin pouvoir goûter à la vraie liberté. Pas uniquement celle qu'elle frôle du bout des doigts lorsqu'elle ferme les yeux. Pas le mirage qu'on fait planer au dessus du peuple.

Torturée. La vie a déjà tout pris. Elle lui a arraché tous les semblants de bonheur qu'elle avait. Amochée par la tristesse, il semblerait qu'il n'y ait plus grande émotion positive qu'elle puisse ressentir. Alors elle s'enterre. Avec sa violence, avec sa haine et son aigreur. Repoussant toujours plus loin les limites, cherchant à s'exprimer de manière chaque fois plus extrême. Il n'y a que prendre et détruire qui puisse soigner, compenser. Il n'y a qu’annihiler les constructions de l’oppresseur qui la soulage. Soigner le mal par le mal. Comme une bombe, elle explose, de trop de mal être. Elle s'exprime comme elle peut l'enfant. Tout cela sort et fait un carnage, une coulée de boue engloutissant tout, ramenant le néant au néant, rétablissant le silence. Les punitions, les conséquences : elle n'en a pas peur. Se faire poursuivre par les autorités est presque un plaisir, la reconnaissance de son action, l'écho de sa rage. Les coups cinglants sont la réalité tangible ; le sang la liqueur de la vie.

Mais Pensée n'est pas comme ça avec tout le monde. Elle était  présente pour son père qui ne se souvient même plus de son frère, ni du nom de la voisine qui vit ici depuis plus longtemps qu'eux, qui oublie tout. Elle répondait à ses besoins, restait à l'écoute. Se promenait avec lui, lui tenant le bras, comme des amants. Prévenante, souriante, c'était son dernier trésor et le voir partir lui fend le cœur. Tendre et patiente avec lui, elle change visage.

On pourra dire n'importe quoi d'elle, sale gosse, jeune conne, ou autre nom d'oiseau, c'est ce qu'est Pensée. Cet être vide, ravagé cherchant à combler à tout prix l'espace qui s'est consumé en lui. Toute la terre sèche, la ranimer, se plongeant dans les sensations les plus violentes, dérangeantes et extrêmes... Ressentir et être vivant. Respirer.
Rebel Rebel, your face is a mess
histoire de votre personnage ϟ
C'est pas facile la vie quand maman meurt trop tôt à cause de la pollution dans ton monde tout pourrit.
C'est pas évident de grandir quand ton frère abandonne.
C'est pas marrant quand papa tombe malade et que tu t'occupes de lui. Tu l'aimes alors tu le laisses pas tomber.
C'est bien la seule et unique chose que tu ne laisses pas tomber. Tu préfère annihiler tout ce que la technologie a pu créer. Retour aux sources, ta passion c'est la terre, elle qui est si douce et si pure. Tu veux vivre en harmonie avec la nature, tu veux abandonner tout ce béton gris et ce métal brillant.
Rébellion, attentats. Tu lâches jamais rien Eleonore.
Tu t'en fout des punitions, des incarcérations, des violences faites à ton corps. Tu préfères même, ça fait du bien. Tu es vivante. Tu ressens enfin.
Tu pousses tout à bout, tes courses effrenées dans la forêt, tes actions de plus en plus extrêmes, tu te délectes un peu plus du sang qui coule le long de ton menton. Souffrance libératrice.

Un matin ça va trop loin. Boum l'usine. Mais aussi boum toi. C'était l'allumette de trop, l'ultime destruction.

Tu sais pas trop où ça a foiré finalement et tu te retrouves, pour la seconde fois ici, dans cette usine que tu as aspergée d'hydrocarbure. Odeur nauséabonde que tu aimes pourtant tant. T'as pas envie de mourir. Encore. Le but c'était pas d'exploser, c'était la jouissance de détruire. T'as vraiment merdé.
La boîte d'allumettes à la main, tu sors. Tu les sens qui rient de toi, elles frappent contre le carton, dansent, dansent. Toi qui ne recule jamais devant tes idéaux, qui dépasse systématiquement la limite aurais-tu appris ? Tu les laisses finalement tomber à l'extérieur. C'est trop tard de toutes façons. Tes idéaux t'ont déjà couté la vie.

Rebel Rebel, how could they know?
et maintenant ? ϟ
Nycht. Pensée en est malade. Pourquoi là ? Elle vient d'arriver, de trouver un appartement, mais pas de job. Elle réfléchit cependant longuement à comment tout renverser. Le destin se fout de sa gueule, elle en est certaine.
Ce début de vie rangée l’écœure, elle se sent mal, abandonnée et surtout morte.  
Tu n’apprendra définitivement jamais.
Tu veux ressentir, encore, tu n'as rien compris de cette seconde chance. Alors parfois dans ta baignoire tu vérifies. Il y a du sang qui sort c'est étrange. Toi pourtant un cadavre vivant : tu as mal, c'est délicieux.
Tu ranimes ta passion, tu ne vas pas arroser des plantes chez les voisins très longtemps...
J'étais Lux, je suis Pensée mais c'est surtout Gaïa/Adriel qui m'a ramenée parce qu'elle est trop forte/cutie , enfin, vous voyez comme elle est cool. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ashes
Allumer le feu
Messages : 45
Date d'inscription : 08/06/2017
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil - 22:42
HEY BIENVENUE SUR LE FO
j'aime bcp ton visu et ton avatar est superbe, hâte d'en apprendre plus sur ton perso !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Exile
Save the lamas
Messages : 61
Date d'inscription : 02/06/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 3:26
Bienvenue de la part de toute l'équipe !

J'espère que tu vas te plaire parmi nous ♥ Même s'il parait que tu as été pistonnée et que ça ne devrait pas trop poser de problèmes J'ai hâte de voir ce que cette petite fiche vide nous réserve, et ton avatar est vraiment trop beeeau.

À la moindre question, n'hésite pas à me contacter, ou l'une de mes collègues !
Des bisous


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dread
Send him nude
Messages : 150
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 12:30
hein quoi du piston

jveux savoir

RACONTEZ MOI LES RAGOTS


(BIENVENUE BBY LOV ♥♥♥)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adriel
Barman et Coyote
Messages : 194
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 6:52
Hey cutie hihihi

C'est moi qui m'occuperai de toi ! (Je pense que tu le sais déjà)
En attendant, tu sais très bien que je suis treeees contente de ton visuel ! J'ai peut être aussi une image à te donner !

J'ai hâte de voir ce que tu vas vous faire, du moins comment tu vas le faire sachant que j'ai déjà quelques infos

Je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche bisoud'amour
Et n'hésite pas à toquer sur Skype si tu as une question ou autre

PS : ui c'est moi le piston


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Juil - 10:22
Merci à tous pour votre accueil adorable !

Pour ce qui est de l'avatar, je l'ai trouvé sur Penguin Factory (un site de libre service) donc faudra que je pense à créditer dans ma signature ~ ! Mais merci, je prends quand même le compliment !

Adriel cutie, j'espère que le personnage va te plaire ... Je crois que j'ai un peu changé de piste en cours de route pas c'pas grave, j'avais vraiment envie de jouer ce type de perso

La fiche est donc terminée, n'hésitez pas à dire s'il y a besoin de plus de précisions (oui j'ai un peu "bâclé" les deux dernières parties parce que je voulais finir (j'assume).

Bisous sur vos joues ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Exile
Save the lamas
Messages : 61
Date d'inscription : 02/06/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Juil - 15:03
Je laisse à Adriel le soin de te corriger et de te valider, mais j'ai lu ta fiche et je la trouve vraiment très jolie ♥ J'ai hâte de voir ce que Pensée va donner en RP !

Des bisous


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gaïa
Lady
Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Juil - 18:23
Bravo ! Tu es validée !

Franchement, j'ai jamais pu vraiment te lire jusqu'à présent, mais j'ai trouvé ça très agréable ! je voulais pas lire ta fiche au boulot, mais je l'ai lu d'un coup, ça m'a beaucoup plu.

En vrai, elle a l'air tellement torturé de l'intérieur que ça me fait un peu de peine je crois, alors que c'est pas vraiment une bonne personne (bon elle a un minimum de bon fond, mais bon). Elle a connu pas mal de galère dans sa vie quand même et je la plains, et d'un autre côté c'est ce qui je pense la rendue plus dure avec le temps, et plus rude. C'est un personnage qui me semble être intéressant, bien que difficile pour les relations et j'ai hâte de voir ce que tu vas faire maintenant avec ton pouvoir (et avec Lady Gaïa) !

Tu peux maintenant recenser ton pouvoir (j'espère qu'il te plaira, j'me suis fais plaisir, j'avais tellement envie de te mettre un pouvoir lié à ce compte), et ton visuel ! bisoud'amour


Thème song de Gaïa :

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Q U O R L :: Personnage :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: