:: Personnage :: Présentations :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

God likes to watch, he's a prankster - Sanghin

avatar
Sanghin
sans âme
Messages : 27
Date d'inscription : 10/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 1:40






nom & prénom ϟ Corvo Battista Lully
surnom de l'ET ϟ Sanghin
sexe ϟ Masculin
date de mort ϟ 6 Novembre 1683
date d'arrivée ϟ 3366
âge ϟ 33 ans.
origine(s) ϟ Française et Italienne
orientation sexuelle ϟ Qu'importe
groupe ϟ Pagos
occupation ϟ Maître du " Drunken Whaler "
référence de l'avatar ϟ l'Outsider from Dishonored
pouvoir ϟ
all nighter × parce que tu vis mieux la nuit, que tu as toujours été différent, l'espace-temps sournois à décidé qu'il était temps pour toi d'être celui que tu voulais au moment où tu vivais le mieux. La nuit Sanghin, tu peux changer d'apparence, être la personne que tu veux, celle que tu rêves d'être ou celle que tu as besoin d'être et ce sans limite et parce que tu es la personne que tu rêves d'être, tu ne connais pas la fatigue. Mais celle ci, intimement lié à ton être te colle désormais à la peau toute la journée, sans que tu puisses t'en défaire.

résumé × la nuit, sanghin peut changer d'apparence comme il l'entends, en contre partie, il a une impression de coup de barre pendant toute la journée que même la nuit ne peut apaiser.
Mieux vaut régner en enfer, qu'être un esclave au paradis.
psychologie de votre personnage ϟ

Souvent, quand nous parlons avec un psychiatre d'un tueur, d'un psychopathe, d'un fou, nous lui demandons : « a-t-il toujours été comme ça ? » et il va acquiescer, nous disant que c'est dû à un traumatisme d'enfance, qu'il y a toujours une origine. Mais, est-ce véridique ? Un homme ne peut-il pas être mauvais de nature ? Car si nous observons un homme extrait de toutes circonstances sociales dans son « état de nature » il est mauvais, alors en société, cela n'exacerbe-il pas le caractère terrible, malsain, violent de l'homme ? Et quand bien même cette hypothèse s'avère possible, existe-il un homme ayant vu le jour avec ses attraits ?

Corvo Battista Lully
Le loup parmis les brebis.

Dès le début, Corvo s'est démarqué par son attitude très espiègle, malmenant sa nourrice à coups de farces les plus amusantes les unes que les autres. Mais ce n'était que de vaines blagues, sans conséquences.
Son père fréquemment absent pour divertir la Cour de sa musique, laissait son fils en dehors de tout cela, treize ans est un âge bien jeune pour côtoyer la mondanité. C'est ainsi que Corvo souhaitait des activités à faire, la campagne ne procure guère de plaisir. Reste dans la ferme familiale ; lui et ses domestiques, prioritaire est son bonheur, n'est-ce pas ?

- - -

A l'aube, les chiens aboyaient dans le chenil. Corvo assit dans un arbre en face des chiens, se languit d'avance, dans son regard apparaît deux domestiques discutant, l'une, le faciès terne, un regard vide et une aura presque inexistante et l'autre, plus jeune, dynamique à la limite de la maladresse, aidant sans arrêt, donc ennuyante.

Fade lui adresse la parole, « cela fait maintenant six jours q'les clébards n'ont pas été nourris, t'attend quoi pour le faire ?
- Veuillez m'excusez, je m'en occupe.. » s'empressa-t-elle de répondre

Elle est idiote, ignore les quantités de nourriture, en prends trop peu pour des animaux affamés. Trottinant, jeunette s'approche de la grille -quelle agitation, torpeur-, s'ouvre la grille, pénètre et tombe la demoiselle, saigne, celle qui fut sans scrupule servit en guise de repas aux chiens.
Déchiquetée, suppliant Fade de la sauver. Vaine espérance.

La vieille tremblait de tout son corps et quémandait de l'aide aux alentours. Et elle se rendit compte, enfin, de la présence du jeune maître, le dévisageant, lui, oui, lui qui sourit, la femme regarde le sol et voit la corde désormais détendu sur laquelle, le pied de jeunette vint auparavant se prendre.

Quelle facette splendide ! Mémorable ! Spectaculaire !


Puis-je réellement décrire un tel personnage en si peu de temps ? Non, alors allons à l'essentiel, vous en aurez davantage plus tard.

Un gourmand de luxure. Tant de femmes, quelques hommes, tant de plaisir au final. Son physique est tellement différent de la mode de l'époque, qu'il intrigue, il passionne, ce mystérieux personnage, aux cheveux noirs court et aux yeux ébène et dont la ligne athlétique est mise en valeur par des vêtements sur mesure et bien évidemment sans teinte.
Tellement fantasque et simultanément discret, habitant les ombres, n'aimant pas le pouvoir exposé, il est le Créon du Roi Soleil. Pourquoi être en tête d'affiche, quand nous pouvons avoir la même puissance sans les contraintes ?
Difficile à combler, homme qui se lasse du monde, de ce qu'il offre, désireux de liberté, de violence mélangé avec de l'art et cela sans être puni.
Excellent danseur, charmeur chasseur.
Voue ses nuits à des reflections qui le torturent. Qu'est-il ? Pourquoi est-il celui qui subit la maltraitance de l'esprit et cela dans la solitude ?
Il aspire à mieux, à plus grand, marquant l'Histoire de son empreinte invisible..

Il demeure ce personnage énigmatique, qui parcoure vos songes poussiéreux et désireux.
" Je représente vos désirs les plus sombres, MOI, J'OSE les côtoyer, les embrasser et quand bien même cela me rend seul...Ô, au moins je ne crains d'être la réelle image humaine... Tandis que vous... "

Quelle facette splendide ! Mémorable ! Spectaculaire !

En fait, dans tout ce théâtre, il ment. Il enrage d'être celui qui a été choisit pour incarner les idées sombres de l'être humain.

- Et de les mettre en scène -

[ Clique ICI si tu veux voir Corvo en entier et sa tenue   ]
This stage is beneath my talent, but I shall elevate it
histoire de votre personnage ϟ

5,4,3,2,1 – 5,4,3,2,1

Le rideau s'ouvre, la stupeur règne, le silence de la Mort emplit la salle. Un cris, un deuxième, un autre par là et ici, devant et derrière, multiples provenance se créèrent. Le publique se lève, fuit et délaisse l’oeuvre sur scène.

Et quelle oeuvre ! Chaque éléments sont en harmonies : voyez le rouge captant le blanc, ce corps disposé gracieusement sur la croix, les ronces plantées dans les jambes. Dissociez et appréciez la douceur du protagoniste, soit cette ravissante jeune fille et la dureté de la flore qui s’accroche à elle. A en voir vos visages effarés tout cela vous dépasse et vous ne comprenez pas l’approche artistique ou un message. Vous êtes vain d'intérêts.

-     -  

1675, France

L’apogée du Roi Soleil, époque extraordinaire où l’art possède toutes les panoplies possible, peinture, musique, luxure, sculpture, littérature. Mais récemment des faits divers viennent ternir la capitale Française.
A Versailles la haute de la noblesse parle.

Il s’agissait d’une des maîtresses du Roi… commença l’une
- Et la seconde une amie proche de la Marquise de Brinvilliers.. enchérit l’autre
- Trois victimes en si peu de temps, un monstre pareil en liberté..
Elle désirait en rajouter mais, deux membres de la Haute arrivèrent à la réception du Roi et il y a tant à dire sur eux.

Madame de Sévigné, Dame incontournable à l’éducation remarquable et au sens critique plus pointu qu’un croc de serpent. Et à ses côtés Corvo Battista Lully, fils du musicien protégé du Roi, Giovanni Battista Lully et connu sous son nom français, Jean-Baptiste Lully.
Ce jeune homme intriguait, aux côtés de Sévigné il était tel un fils d’adoption à qui elle donne des cours de lettres, expliquant aussi les rudiments de la Cour, il apprenait vite et bien. Homme attentif.
La Marquise, elle-même dans toute sa perspicacité a toujours eu du mal à comprendre Corvo, dans ses lettres envoyé à sa fille, elle le décrivait sans cesse comme :

" L’homme aux yeux noir de jais dont les réelles intentions me sont méconnues "

S’ils savaient. L’horreur qui anime ce corps, qu’il est le Pharmakos de Paris. Celui qui les terrorise tant, qui sème son art chaotique mais, si quelqu’un s’y intéressait, peut-être qu’il n’aurait pas à faire tant de scène.
Ne vous méprenez pas, il ne voit pas l’art uniquement de cette manière là, il sait apprécier les choses différemment.

Malgré ses envies sordides, son esprit semblait...rassasié. Continuant sa vie à la Cour, savourant les délices qu’on lui propose.

C’est une des affaires les plus mythiques qui secoua le règne du Roi Soleil, qui va réintroduire le monstre de certains.

- This art is a compulsion. I cannot resist it. -
14 Mars 1679

Poison : Toute substance qui est susceptible, après introduction dans l'organisme et selon la dose, le mode de pénétration, l'état du sujet, de perturber certaines fonctions vitales, de léser gravement des structures organiques ou d'entraîner la mort. Rendez vous compte, que l'homme dans sa grandeur d'esprit, puisse être aussi faible face à quelques goûtes.

Il s'agit de la Marquise de Sévigné qui vint faire la commère sur les événements, Corvo qui était comme à son habitude chez elle, n’eut qu’à écouter.

Entends cela, mon cher Corvo - elle s’empare d’une lettre - : Aujourd’hui, en 1679, 12 ème jour de Mars, Catherine Deshayes dites La Voisin fut arrêtée pour son implication dans une affaire de poison. -Portant son regard sur le jeune homme, elle poursuit- : Ainsi qu’une centaine d’autres femmes. Jugées seront-elles durant le tribunal extraordinaire : Chambre ardente.

Esquissant un sourire, Corvo se lève et vient aux côtés de Sévigné, observe à son tour la lettre.
En plus de cela, ils cherchent des interrogateurs, la Cour semble enfin digne d'intérêt.

C’était une évidence, âgé de 29 ans, Corvo Battista Lully devint le plus jeune interrogateur et le plus travailleur. En trois ans, sur 442 accusé(e)s, il participa ou dirigea pas moins de 366 auditions. Ainsi, il put mettre en oeuvre son incroyable créativité pour faire parler ces dames. Sa technique préféré ? La cure par l’eau.

Souvent, les gens vivent dans le déni et pensent qu’ils sont sains, que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possible.
Or quand le mensonge est surpassé, terrible devient le sort.

Torturer autant de personnes et n’en subir aucune répercussion est impossible et pourtant Corvo pensait avoir échappé à cela, après tout, il est celui qui a commis l’irréparable, pourquoi si peu aurait une conséquence sur lui ?  

Sachez-le, tout diable vint à être consumé par sa noirceur, c’est ainsi et inévitable.

1683 - - -

Je déambule dans les rues de Paris, je suis un peu déboussoler, je ne sais dans quel quartier je suis, vu le sol miteux et les quelques femmes seules ce n’est guère un bon endroit, qu’importe. Je m’approche de l’une d’entre elles, jeune et elle semble énergique, parfait. J’ai besoin de chaleur humaine, je me lasse que la solitude soit mon unique amante.
Elle a comprit, marche devant moi, pénètre une ruelle adjacente à celle ou nous étions.

J’ai un sentiment de déjà vu, un souvenir d'antan, mon corps s’emballe, je l’attaque, elle se débat, pleure, crie, griffe, ma main capte une chose sur le sol, je lui fends le crâne avec.

Vaine espérance.

IL EST LA ! REGARDEZ !

Je me retourne d’un trait, une vieille me pointe du doigt, à ses côtés deux flics, mousquet en main, me vise. Je crie “ Ô, au moins je ne crains d'être la réelle image humaine.

Quel bruit assourdissant, c’est une blessure fatale n’est-ce pas ? Mon corps jonche le sol, au côté de la belle endormie. Je tourne mon visage vers elle. Si tu es bien morte, pourquoi me souris-tu ? Pourquoi m’adresser la parole ?

Sais-tu ce qu’est la définition de la folie ? La folie c’est faire sans cesse la même chose en espérant que ça change. Regarde toi, quel piètre menteur….

- - - Ma vision s’assombrit, j’étouffe

- - - Oui, j’ai peur, oui, je mens

///

L’Enfer était censé être ma demeure éternelle, pourtant me voilà devant… Je ne sais ce que c’est et “ça” me parle de revivre ma mort ou non. Je regrette bien des choses, parmis mes crimes, celui-là est l’unique, l’erreur de parcours.

Je suis au dessus d’elle, j’ai déjà la brique en main. Je me stoppe, elle continue de crier. Déplaçant mon corps sur le côté, son incompréhension  se ressent, je l’a suis du regard au moment ou elle part en courant,  ; une de sauve.

IL EST LA ! REGARDEZ ! “  

J’exécute la même action que la première fois, j’observe la vieille et les deux flics.
Je leur souris.

Admirez votre Roi sans couronne

Je ressens le sol, encore, d’une manière, je me suis en partie sauvé. D’un crime non voulu, d’une mort non voulu.


[ C VITE FAIT FINI MAIS PO CORRIGE ]
STUCK IN THE MIDDLE WITH YOU
et maintenant ? ϟ
Corvo débuta son aventure à Quorl dans la région de Pagos. Le froid semblait attrayant mais, la chaleur luxuriante lui manquait, c’est ainsi qu’il a souvent changer de régions et décida de finalement s’installer dans La Capitale. “ Sanghin “ fut le nom qui le caractérisait et que criait sans cesse ses conquêtes. Malgré que son art lui manque, il a préféré trouver un amusement dans d'autres activités. Ainsi à force de travail et de très longues économies il ouvrit le “ Drunken Whaler “, un bordel, mais qui n’en n’a que le nom. En effet, ici ceux qui utilisent leurs corps, femmes, hommes, ou quelque soit votre genre sont respectés et on intérêt de l’être car, Sanghin tel un bon maître des lieux, possède quelques...rudiments pour punir celles et ceux qui oseraient maltraités ses petits protégés.
+ Il préfère désormais l'obscurité au jour, c'est soi-disant " plus reconfortant ".
J'connais certains d'entre vous ( CLAD ENCULE TES MORTS TU PEUX PAS BAN ICI HEIN HAHA ). C'est mignon vot' déco, ça mets pas longtemps à charger et ça, ça fait plaisir à ma connexion internet réduit. <3 [ Mon perso aura une vrai occupation 1 jour vous inquiétez pas ] Aussi, embêtez moi pour la validation de ma fiche <3<3 (Non j'suis pas maso.).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ashes
Allumer le feu
Messages : 45
Date d'inscription : 08/06/2017
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 0:36
HEY T'ES STYLÉ TOI un peu psychopathe sur les bords tho
mais j'aime
poce bleu
(pauvre meuf bouffée par les chiens qd mm c'est po très gentil)
ah et BIENVENUE AUSSI PTDR
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sanghin
sans âme
Messages : 27
Date d'inscription : 10/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 0:44
OOOOOohooo mon actrice porno m'a posté un truc hihi. ( Bien sûr que je suis classe hehe )

ET MERCI hehe


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sanghin
sans âme
Messages : 27
Date d'inscription : 10/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 21:26
TEL UN THUUUUUUUUUG JE DOUBLE POST !

CAR OUAIS MA FICHE EST FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! MERCI AUX @ DE M'AVOIR SUPPORTE BWAHAHAHAH !  

PS : J'ai absolument rien corrigé oups.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alastair
Peintre
Messages : 239
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 15:53
pourquoi se corriger quand y a quasiment aucune faute dans toute la fiche MDR

du coup je sais que je t'ai fais attendre mais hier vraiment, je pouvais pas, c'était impossible MDR ALORS ME VOILA, COMME PROMIS, AVANT MÊME L'HEURE QUE JE T'AVAIS INDIQUÉ POUR TE DIRE QUE TU ES VALIDÉ, ET OUI.

SANGHIN EST VRAIMENT CLASSE. C'est un personnage qu'on trouve assez peu j'ai l'impression, ou alors j'ai pas assez lue de fiche dans ce genre là ? Mais je le trouve vraiment bien, il mérite d'être développé et jouer, alors c'est vraiment sympa d'être celle qui te valide.

J'te laisse aller faire ta RS et tout et tout



thanks ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Q U O R L :: Personnage :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: