:: Personnage :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Whisper your last breath, Near me.

avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 03/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 16:23






nom & prénom ϟ Kumiko Sashiaima
surnom de l'ET ϟ Near
sexe ϟ Femme
date de mort ϟ 26 Octobre 2025
date d'arrivée ϟ 3614
âge ϟ 25
origine(s) ϟ Japonaise
orientation sexuelle ϟ Bi
groupe ϟ Thyos
occupation ϟ Assassin
référence de l'avatar ϟ 2B - NieR Automata
pouvoir ϟ
S'il y a pouvoir, celui ci est attribué par les administrateurs. Ainsi, merci de ne pas remplir cette partie si vous voulez un pouvoir, sinon, laissez la vide.
Admirons mon reflet, ensemble.
psychologie de votre personnage ϟ

Tu regardes un miroir vêtue de ta nuisette, tu esquisses un grand sourire. Ton reflet te rends heureuse, tu sais, au fond de toi, que tu es différente des autres.

Tu es déterminée, le moindre obstacle sur ta route sera supprimé, tu te sens inarrêtable lorsque tu as ton objectif en vue, tu as toujours su accomplir tes objectifs.

Tu as été manipulée étant jeune et maintenant, tu sais comment jouer à ce jeu, tu mens, manipule, joues de tes charmes pour en faire autant avec d'autres, tu ne le fais pas avec tout le monde mais, tu as du mal à briser ta carapace.

N'oublies pas que tu es sûre de toi, connaissant tes capacités ainsi que ton charme naturel, séduire à toujours été l'un de tes points forts, tu aimes plaire, tu aimes t'amuser pourtant, tu n'as pas besoin de cette armure pour réussir à le faire même si celle-ci t'aide à te sentir plus confortable sans elle, n'importe qui peut te faire flancher et te laisses rougir à tout va sans aucune raison surtout si la personne se montre "pressante" mais, comme à ton habitude, tu t'en sors toujours, débrouillarde comme tu l'es.

Tu n'acceptes pas la défaite, mauvaise joueuse que tu es, d'ailleurs pour cette raison tu n'as jamais refuser un défi, peut-être, que ton estomac est plus gros que ton ventre mais, tu t'en fiche, tu vises haut et tu essaies de repousser tes limites à la moindre occasion.

De temps en temps, lorsque tu acceptes de laisser ta carapace dans son armoire, tu es gentille, adorable et douce presque tout le contraire de quand tu la porte. Tu ne choisis pas quand tu décides de la porter mais, par moment, tu as besoin de te décontracter, d'évacuer le stress, de voir les gens sourire pour t'aider à aller mieux.

Tu le sais, que ce soit avec ou sans, tu te sens bien, parfois avec, t'aidera à être plus confortable dans certaines situation, dans d'autres ne pas l'avoir paraîtra plus naturelle, de toute façon, tu n'as rien à apprendre, tu sais comment faire, ils t'ont appris à le faire et même si tu le regrettes, tu ne souhaites aucunement revenir en arrière, tu regarderas toujours vers l'avant.

Un avenir coupé court.
histoire de votre personnage ϟ
L'an 2000, l'année laquelle tu es née.

Ta famille, tu t'en souviens, tu aimerais ne pas t'en souvenir mais, tu ne peux pas, les liens du sang sont sacrés.
Dans ta famille, tu as considérée comme maudite, pourquoi ? Parce que tes cheveux, au lieu de rayonner de lumière comme ta sœur et ta mère, étaient blancs, comme la lune, un argent digne d'une lame qui aurait transpercé ton père.

Il ne pouvait pas supporter que tu sois aussi différent du reste de ta famille, il croyait que sa femme l'avait trompé, depuis ta naissance, tu le sais, ta famille a été détruite pourtant malgré tout les tests de paternité qu'il avait fait pour prouver le contraire.

Tu n'as rien vécu d’extraordinairement dans ta vie, ton enfance a été normal, satisfaisante, elle aurait été mieux sans les engueulades incessantes de tes parents à ton sujet, tout comme le rejet total que ton père t'infligeait, par chance, ta mère et ta sœur t'aimaient et cela te suffisait.

Vers ton adolescence. Tu as vécu des choses dignes de n'importe quelle étudiante, l'amour, les notes, les chagrins, etc... Pourtant, quelque chose a changer à cette époque, oui c'est vrai, tu te souviens, tes parents ont divorcés, ton père a réussi à obtenir ta garde, ton estomac se noue à chaque fois que tu dois rentrer chez toi.

Tu dois faire face, seule, à un père alcoolique qui te bat et rejette tout son malheur sur toi, tu aurais aimée que cet abruti ne gagne pas le procès mais, il était impossible pour lui de perdre, il était d'une famille riche et ta mère d'une pauvre, la différence entre leurs avocats devait se faire ressentir pourtant, toi seule a été abandonnée aux mains de ton paternel. Tu apprendras plus tard, la raison, mais, durant tout ce temps là, tu te senti abandonnée et rejetée.

Malgré tout, tu fis de ton mieux pour ne pas baisser les bras, pour voir le bon côté des choses, tu avais des bonnes notes, un avenir prometteur. Tu faisais les tâches ménagères que ton père refusait de faire pendant qu'il buvait, oui, tu es était presque une femme parfaite, tu recherchais la recognition de l'Homme de la maison, comme l'idiote que tu étais.

Un soir, tu tentais de dormir, un sommeil qui te fut refusé par Morphée lui-même, malgré tout ce qu'on t'avait enseigné pour trouver le repos, rien ne pouvait faire fermer tes yeux. Après un moment, à tourner dans le lit, tu te levas, tu fut arrêtée par ton père sur le chemin menant à la cuisine, il était debout, dans le couloir, frappant le sommet de son crâne contre le mur, un bruit distinct raisonnant dans ta tête comme une mélodie harmonieuse mais, à la fois étrange. Comme la bonne fille que tu étais et que tu voulais être, tu t’approchas de ton père.

Tu déposas délicatement ta main sur l'épaule de ton père, l’appelant doucement afin de ne pas le surprendre, quelle idiote tu es, toutes ces années passées avec lui, tu espères encore qu'il va t'accepter ? Tu fut poussée et bloquée contre le mur. Tu gémis sous la violence du choc, observant les yeux haineux de ton paternel, les mots sortant de ces lèvres puaient l'alcool tout autant que le jargon utilisé par ton père était d'une violence, plus que les autres fois.

Tu avais le ventre noué, tu avais peur, l'une des première fois où tu la ressentais autant. Ton père relâcha lentement prise, tu n'écoutais même pas ce qu'il disait, tu saisissais cette occasion pour te libérer mais, en vain, tu te pris une violente gifle qui fit tomber, dans la chute, ta tête heurta un meuble, tu perdis conscience.

Tu ouvres doucement les yeux, ce que tu ressens par la suite t'effraie, tout tes sens sont décuplés, grâce à cette dose d’adrénaline intense coulant dans tes veines, tu repousses ton père d'un violent coup de pied, tu te mets à courir et te réfugies dans la salle de bains, tu fermes la porte et la verrouilles derrière toi. Tu n'en reviens pas de ce qui vient de se passer, durant ton inconscience ton père abusait de toi. Tu l'entends qui s'approche de la porte, des menaces de mort et autres raisonnant dans le couloir vide ainsi que dans ta tête.

Tu n'as qu'une seule chose à faire, la peur te dicte, tu finiras par attirer ton père dans un piège mortel, tu ne te souviendras que d'une seule chose, le sang que tu nettoyas de tes mains et contrairement à ce que tu pensais, après cet acte, tu te sentais apaisée, libérée, calme. Une nouvelle vie s'offrait à toi ! Si seulement ta conscience ne t'avait pas fait défaut, tu avais appeler la police aussitôt et en moins temps qu'il ne le fallu tu étais déjà assise sur le banc des accusés malgré l'opinion publique et l'assaut permanent de la famille du décédé, tu as été sauvée par les preuves. Et heureusement pour toi, aucun d'entre ne voulait falsifier celle-ci, peut-être avait-ils trop peur ? Quelqu'un avait-il agit dans ton intérêt ? Des questions dont les réponses arrivèrent vite, très vite.

Il n'aura pas fallu moins d'une semaine pour que ton Grand-père te contacte et t'invite chez lui. Il t'expliqua beaucoup de choses, tout était étrange. Ta famille est digne de confiance pour réaliser des contrats dont la discrétion est avisée, des assassins, bien entendu, tout ça est secret. Il n'hésita pas à te raconter que ta naissance ne devait pas avoir lieu. Pourquoi ? Ta mère avait un contrat sur sa tête que ton père aurait dû l'accomplir, elle devait disparaître ! Pour quelle raison ? On s'en fiche cependant il tomba amoureux et la suite, tu la connais. En échange d'avoir raté ce contrat, ta mère sera épargnée mais, sa vie devait être ôtée par son deuxième enfant et celui-ci devra prendre sa place.

Tu aurais dû être choquée où te sentir très mal, pourtant, tu fus vide comme une coquille. Durant les années qui suivent, ton grand-père t'apprit les ficelles, à te battre, à ne pas t'attacher, à observer... Tu finis par accomplir de nombreux contrats, nul besoin d'affirmer, tu étais douée, tu fut très demander. Il y avait un point commun dans tout tes assassinats. Ils mourraient, proches de toi, de deux façons différents, soit la tête contre ta poitrine, à écouter ton cœur battre, soit, pendant un acte plus bestial.

Homme ou Femme, Jeune ou Vieux, tout le monde y passa. Pourtant, un jour, un contrat t'amènera à ta perte. Aurais-tu imaginé devoir tuer ton enseignant, ton grand-père ? Non mais, tu pris ce contrat par respect.

Malgré tout, lorsque tu rejoignis ton grand-père dans sa demeure, tu l'informas sans honte, ni peur de pourquoi tu étais là. Il se mit à rire à plein poumons, surprise, tu le regardas. Ce vieux bonhomme t'emmena dans une salle, derrière son bureau, déclenché par le simple mouvement d'une photo. Dans cette salle, il te tendit un bandeau ainsi qu'un sabre.

Vous vous saluez mutuellement, vous enfiliez chacun votre bandeau, vous empoigniez votre sabre et le duel commença. Tu avais l'avantage durant tout le long, ta jeunesse était un atout, tu l'acculas, tu levas les bras avec ton arme bien maintenue mais, au moment de porter le coup de grâce tu hésitas, tu faiblis ce qui mena lentement à ta perte. Ta tête tomba, roulant sur le sol, ton bandeau glissa sur ton visage, dévoilant une vérité douloureuse. Ton mentor n'avait pas mis son bandeau et faisait semblant de te laisser gagner mais, dès que tu fis preuve de compassion, il t'ôta la vie. Il avait tout manigancer, il voulait savoir si tu aurais le cran de le faire, peut-être ? Tu ne le saura pas.

Tu rouvris les yeux, en train de saluer ton grand-père, sauf que cette fois-ci, tu refusas de mettre le bandeau, sans aucune pitié, tu assénas de nombreux coups sans prévenu ta cible, qu'il para difficilement, contrairement à la dernière fois, il tentait vraiment de se défendre, tu ressentais qu'il ne s'attendait pas à autant de vigueur et de détermination. Lors de la dernière danse, tu pris de l'élan et bondis vers l'avant, déviant la lame de ton adversaire avec ta main, avant d'enfoncer ton arme blanche droit dans son cœur, le souffle du vieil homme s'échappant dans les airs.
Ma vie sur Quorl
Et maintenant ? ϟ
Depuis ton arrivée dans son monde étrange, tu n'as eu que le temps de ressasser ton passée, d'y penser, de t'assagir.

Après un long moment, où tu ne fis rien d'autre que de vagabonder sans but, un éclair de génie s'insinua dans ta tête. Tu voulais continuer l'oeuvre de ta famille, tu n'avais presque connu que ça durant les dernières années de ta vie.

Cependant, toute organisation illégale ce doit de se cacher et de n'être trouvée que par ceux qui souhaitent sincèrement la trouver. C'est pour cela, que pour couvrir tes activités les plus sombres, tu ouvris un établissement qui n'en était pas forcément plus lumineux. Un endroit de débauche pour te couvrir, parfait ! Classique et la fois parfait pour recueillir des informations des langues bavardes.

Malheureusement, ce n'est que très récemment que tu avais décidé de faire cela et tu allais avoir du mal à te faire un nom, où plutôt à faire connaître ton talent dans la matière.
Ça me tente de parler de moi mais, je suis timide donc, on va dire les infos utiles.
Je suis un homme et j'ai 21ans, voili voulou !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adriel
Barman et Coyote
Messages : 168
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 16:32
Ohhhh bienvenue

Hâte de voir ce que nous réserve cette fiche pour l'instant vide


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Typerä
Acrobate
Messages : 30
Date d'inscription : 01/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 16:50
Hello! Bienvenuuuue

En esperant d'en savoir plus très bientôt huhuhuhuhu


Mes avatars on été fait par des gens merveilleux huhuhuhu (aka Alastair et un père Noël)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dread
Send him nude
Messages : 139
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 18:25
Bienvenuuuue !

Je m'occuperais de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 03/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 7:23
Merci !

Elle n'est plus aussi vide qu'avant mais, je ne l'ai pas encore terminé.

Je préviens d'avance, ce n'est pas une fiche execptionnelle et elle peut faire très brouillon à cause de moi, vu que j'ai tendance à écrire et à ne pas tout mettre dans un ordre correct.
Donc je m'excuse en avance si jamais, ça n'a pas trop de sens et que mes phrases sont aussi... Bizarres? Bref, bon courage et désolé !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dread
Send him nude
Messages : 139
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 14:09
T'inquiète y a de pas de soucis ! Bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 19
Localisation : Voreios
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 2:53
Bienvenuuuuuuuuuuuuuee !!

Hate de rp avec toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 03/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 8:10
Après un petit (long) moment de galère ! J'ai, enfin, fini ma fiche !

Wouhou !
J'espère que ça sera pas trop incompréhensible à lire et que ça "semblera" un peu logique malgré l'illogique de la chose.

D'ailleurs, j'aurais du poser plus de question sur Quorl pour métiers disponnibles et tout car, j'ai peur que la fin que j'ai "écris" dans "Ma vie sur Quorl" soit débile.
Voilivoulou

Bonne lecture ! (Désolé d'avance!)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dread
Send him nude
Messages : 139
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 16:13
HEY !

Alors j'aimerai bien te dire "t'es validé" mais il va falloir que tu te relises car tu as fait tout un tas de fautes (d’inattention maybe ?) à un moment tu as même utiliser un mot anglais à la place de sa traduction française PTDR

Le caractère est aussi un peu redondant, tu utilises beaucoup trop le "tu" et tes phrases sont trop longues ;;

Si possible est-ce qu'on pourrait aussi avoir la chronologie dans ton histoire ?
Aussi revoir en vitesse ton histoire, je trouve ton personnage "cheaté" peut-être un peu trop inspirée des mangas En vrai on a une vision un peu plus réaliste sur Quorl, du genre on ne dévie pas une lame avec sa main

De plus au niveau du caractère j'aimerais bien que tu approfondisses un peu plus le personnage car là il est très creux ! Ça nous serait bien pratique pour essayer de lui trouver un pouvoir. Genre ce qu'il aime/déteste etc. L'histoire nous aide pas trop pour avoir des idées ;;    

J'suis désolée de pas te valider maintenant et c'est pas par méchanceté ou quoique ce soit ! On essaye de t'aider ;; Si tu veux des conseils hésites pas à venir me demander par mp, j'suis là pour toi !

Enfin, bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Q U O R L :: Personnage :: Présentations-
Sauter vers: