:: Quorl, nouveau monde :: Pagos :: Izotz Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les mots sont des armes - ft. Nimara

avatar
Nébuleuse
Astronome
Messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 14:36
Les mots sont des armes × ft. Nimara
Le soleil a beau être haut dans le ciel, un vent glacé souffle sur la ville. C'est toujours comme ça ici, le froid, la neige et les bourrasques sont constantes dans la région. Et pourtant, Nébuleuse adore cette région. Elle ne voudrait la quitter pour rien au monde. Ce décor gelé d'un blanc immaculé, elle s'y est habitué. Elle aime le calme de Pagos, elle aime son froid, elle aime cette étendue blanche qui s'étend à perte de vue.

Mais tout autant qu'elle l'aime, elle doit bien avouer qu'il y fait sacrément froid. Le cou enroulé dans une grosse écharpe blanche et une veste en cuir noire sur les épaules, Nébuleuse marche dans les rues de la capitale, grelottant légèrement. Elle est là pour acheter quelques pièces dans le but de réparer un des télescopes de l'observatoire. Elle maudit sa patronne pour l'avoir envoyé ici par ce temps, ce n'est pas humain, un tel traitement ! Elle aurait pu y aller toute seule et arrêter de lui léguer les tâches chiantes.

L'astronome continue de marcher, hâtant le pas pour arriver le plus vite possible dans la boutique désirée.  Mais quelque chose vient perturber sa course. Son regard est attiré par un éclair rouge à quelques mètres d'elle. Une femme. Une femme  à la chevelure de feu. Une femme qu'elle ne connait que trop bien: Nimara. Elle plisse les yeux, hésitante. Elle sait très bien comment ça va finir si elle vient lui parler, et elle est pressée. Mais en même temps, l'envie est trop grande. Pourquoi ne pas pimenter un peu son après-midi ?

"Et bien alors, Princesse, t'es pas sur scène aujourd'hui ?"

Ton amusée, voix qui se veut provocante. Elle fait référence à son nom de scène. Nom qu'elle trouve d'ailleurs un peu prétentieux. Nébuleuse n'apprécie pas Nimara, en partie à cause de cela. Elle la trouve bien trop orgueilleuse et centrée sur elle même, absolument tout ce qu'elle déteste. Alors elle se plait à la chercher, à la provoquer, à la faire redescendre sur terre. Sans se rendre compte qu'elle agit quasiment pareil.
La rousse se tourne vers elle, et Nébuleuse lui affiche un grand sourire. Et un regard emplit de malice.

"Salut !"

Toujours saluer les autres, Nébuleuse est une personne polie. Et puis elle doit faire attention, il ne faudra pas qu'elle fasse un pas de travers, même minime. Ce serait une trop belle occasion pour Nimara. Et elle refuse de lui laisser la moindre chance de victoire dans cette petite joute verbale. La brune se demande d'ailleurs ce qu'elle fait là, à marcher dans la rue vers une direction inconnue. Curieuse, elle hésite à lui demander. Mais elle préfère plutôt en rajouter une couche.

"Ca te fait pas trop bizarre de marcher seule au milieu de tous ces gens si banals ?"

Regard condescendant, sourire en coin. Elle espère que cela suffise à faire réagir l'artiste. L'après-midi promet d'être plus agitée que prévue.
code by lizzou


Nébuleuse a été kické par Dread.
Nébuleuse a été kické par Nébuleuse.
Nébuleuse a été banni par Adriel.
Je me sens aimé hmhm.
Merci Alastair pour l'avatar <3
#505078
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nimara
Star
Messages : 29
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 19
Localisation : DTC//PAF// Quelque part sur Quorl
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 8:50





Words are weapons

Ce début de journée ... •
HOR-RI-BLE | C'était le mot parfait pour résumer ta journée. Grand dieu. Ce que tu n'aurais pas fait pour mourir une nouvelle fois sur le champs ! La plèbe t'exaspère. Ils ne comprennent donc pas que tu leur est supérieure ? Tu soupire en te dirigeant à Pagos, le voyage allait être long ! Quel enfer, ce que tu regrettes les pur-sangs d'antan.

En bref ... •
Tu passais un début de journée absolument abominable. Impossible de faire pire ! Je vous assure. Tu arrivais enfin dans les étendues gelées de la région de Pagos. En effet, ton concert avait lieu à Izotz. Cela te ravissait autant que cela t'agaçait. En effet, tu risquais vraiment de croiser une femme que tu ne voulais surtout pas revoir. Elle ose te dire que tu es imbue de toi même et égocentrique, non mais elle s'est vue la roturière ?

A croire que tu te portes la poisse ... •
CE TON. Tu faisais volte-face instantanément avec ce port de tête altier qui te caractérise, tu la regardais de haut. Une main posée sur ta hanche, tu te penchais très légèrement en avant en la fixant. Elle ose t'adresser la parole. Elle en a du culot. S'adresser à toi, ainsi. En plus elle t'avait juste interpellée même pas un bonj... Alors que tu t'apprêtais à ouvrir la bouche pour lui apostropher son manque de politesse elle se corrigeait. Non tu ne peux le nier, elle est maline. Tu soupires en roulant des yeux.

Sortant ton miroir ... •
Cela faisait si longtemps que ton miroir n'avait pas reflété ta splendide personne ! Tu faisais néanmoins mine d'y porter un intérêt certain en remettant en place ta chevelure de feu. Tu pousses un profond soupir avec un nouveau roulement des yeux. Mon dieu, elle a dit trois mots que déjà tu t'ennuie comme aux entraînements de combat ! Qu'est-ce qu'elle est chiante la petite chose là. Cette petite femme sans importance qui pense qu'elle peut l'être à tes yeux. Elle te fait perdre du temps. Seulement, ton orgueil refuse que tu t'en ailles ainsi souillée sans l'avoir remise à sa place.

« Bonjour jeune femme. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître ma chérie, j'aime me promener au milieu des personnes banales. Je ne pensais pas rencontrer la plus banale d'entre-elles néanmoins. »

Trop gentille ... •
Tu lui envoyais une toute petite pique, intérieurement, tu avais envie de t'en aller et te promener comme tu voulais le faire, malheureusement. L'envie de l'embêter était bien plus forte que celle de faire les boutiques de la capitale des terres glacées. Tu réajustais le col en fausse fourrure de ton long manteau beige, tu t'avanças de quelques pas avec cette démarche qui te caractérise. Attrapant le menton de la fille bien trop banale à qui tu adressais la parole, tu plongeais son regard dans le sien avec un sourire malsain avant de te redresser. Lâchant son petite minois pour recaler ta superbe chevelure.

« Mais c'est mignon, venir me parler alors que je ne t'avais pas vue. Je t'ai tellement manqué que tu tiens à me faire perdre du temps. Je suis presque déçue d'avoir souhaiter que tu meures une nouvelle fois, Nébuleuse. »

Tu savais que tu gagnerais ... •
Impossible pour toi d'admettre de perdre face à elle ! Comment pourrais-tu seulement t'abaisser à être aussi mauvaise qu'elle à moins de vouloir faire durer la joute verbale peut-être. Il est vrai que jouer au chat et à la souris avec Nébuleuse te ravissais intérieurement. Elle t'aurait presque manquée, après, on ne peut savoir si c'est de l'affection pour la brunette ou simplement un mépris profond et un malin plaisir à la remettre à sa place. Quoiqu'il arrive, pour toi, cette pseudo bataille était gagnée d'avance. Tu souris avec cet air méprisant et malsain une nouvelle fois, tu sortais une place pour ton concert que tu glissais dans les mains.

« Allez, j'ai pitié de toi ma belle. Tu as le droit de venir au concert de ce soir, ça te permettra de changer un petit peu le ton morose de ta vie le temps d'un soir. »


© Halloween







Hoy hoy, les vrais.:
 
Tu es libre de penser que tu es con, en revanche tu es con de penser que tu es libre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nébuleuse
Astronome
Messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 19:12
Les mots sont des armes × ft. Nimara

Nimara fait volte-face, relève la tête, et lance un regard hautain dont elle a le secret. Cela décroche un sale sourire à Nébuleuse. C'est quoi cette manie de prendre la pose tout le temps ? C'en est presque ridicule. A croire qu'il faut que dans le moindre de ses gestes, le moindre de ses mots, elle en fasse des tonnes pour montrer aux autres combien elle est supérieur.
Cette attitude agaçait Nébuleuse avant, et ça l'agace toujours, mais un peu moins. Elle en vient à se demander ce qui cloche dans sa tête
pour agir ainsi. Que s'est t'il passé dans sa vie pour qu'elle ai à ce point besoin de rabaisser les autres pour se sentir supérieur ? N'est-ce pas justement une preuve de faiblesse ? Une preuve d'un manque de confiance ?

Tandis que la chanteuse roule des yeux et se recoiffe à l'aide d'un miroir, la brune hausse les épaules. Elle n'est pas psychologue, et elle n'a aucune envie de perdre son temps à analyser les moindres faits et gestes de Nimara. Après tout, peut-être qu'elle est juste comme ça et qu'il n'y a pas véritablement de raisons derrière ce comportement hautain. Et puis de toute façon, elle s'en fiche un peu.
Une fois son brushing remit en place, Nimara salue à son tour la brune, toujours avec ce petit air dont elle a le secret. Nébuleuse grince les dents. Elle n'aime pas tellement qu'on l'appelle "ma chérie", et encore moins venant de la part de la chanteuse. Mais elle se contient, elle ne dit rien, elle la laisse finir. Elle ne pet s'empêcher un ricanement lorsque la rousse lui balance à la figure qu'elle n'est qu'une pauvre fille banale. Mais oui, bien sûr !

Et puis elle avance, sûr d'elle, avant d'attraper le menton de la jeune fille. Nébuleuse affiche une mine surprise, elle ne s'attendait absolument pas à cela. Et ça l'énerve encore plus. La rousse plonge ses yeux émeraudes dans le regard cendré de la brune. Un sourire malsain s'affiche sur son visage, puis elle la lâche.

"Mais c'est mignon, venir me parler alors que je ne t'avais pas vue. Je t'ai tellement manqué que tu tiens à me faire perdre du temps. Je suis presque déçue d'avoir souhaiter que tu meures une nouvelle fois, Nébuleuse."

Nébuleuse fait un mouvement en arrière, comme pour se dégager définitivement de son emprise. Elle fronce les sourcils et se mords la lèvre inférieure, irritée. Elle va lui faire payer ça.
Et puis Nimara sourit une nouvelle fois, avant de sortir un billet de sa poche qu'elle lui glisse entre les doigts.

"Allez, j'ai pitié de toi ma belle. Tu as le droit de venir au concert de ce soir, ça te permettra de changer un petit peu le ton morose de ta vie le temps d'un soir."

C'était la goutte de trop. Non mais sérieusement ? Est-ce qu'elle a une tête à aller voir un de ses concerts ? Bien sûr que non, et elle a bien mieux à faire de toute façon. Elle s'apprête à répliquer sur le dit concert et à déchirer la place, mais se ravise au dernier moment. Elle ne le fera pas. Elle a trop de respect. Nébuleuse sait faire la part des choses, elle sait qu'il ne faut pas mélanger l'art et l'artiste. Et tout autant détestable qu'est Nimara, ce n'est pas une raison pour critiquer ce qu'elle fait. Alors elle se contente d'hocher les épaules.

"Navrée de te faire perdre ton temps, vraiment ! Mais puisque tu daignes de venir me parler, j'en déduis que ça ne te dérange pas tant que ça, non ? Il faut croire que c'est plutôt moi qui t'ai manqué..."

Sourire aux lèvres, Nébuleuse s'est ressaisit. Toute trace d'énervement à disparut et sa voix est calme, implacable. C'est rare qu'elle soit autant concentrée et qu'elle ne cède pas à ses sentiments. Mais avec Nimara, le jeu en vaut la chandelle. C'est celle qui sera la plus stratégique, la plus impassible et la plus maline qui gagnera. Et Nébuleuse n'a aucun doute quand à sa victoire.

"Ooooh mon dieu ! Une place de concert de la grande Nimara ! C'est incroyable, quel chose fantastique ! C'est le plus beau jour de ma mort !"

Elle exagère sur chacun de ses mots, chacune de ses syllabes. Sa voix est remplie d'ironie et de sarcasme. Elle ricane.

"Redescend sur Terre, Princesse. Sinon ta chute n'en sera que plus douloureuse, crois-moi."

Elle hésite à ajouter qu'elle s'y connait, en chute, histoire de plaisanter un peu, en référence à sa mort. Mais elle a trop peur que Nimara interprète mal ses propos. Elle doute un peu de son intelligence et de sa perspicacité, alors elle préfère s'en abstenir. De toute façon, elle n'a aucune envie de lui parler de sa vie et de la manière dont elle est arrivée sur Quorl.
Elle se contente alors d'ajouter d'une voix mystérieuse.

"Dis-moi... Tu connais le Mythe d'Icare ?"
code by lizzou


Nébuleuse a été kické par Dread.
Nébuleuse a été kické par Nébuleuse.
Nébuleuse a été banni par Adriel.
Je me sens aimé hmhm.
Merci Alastair pour l'avatar <3
#505078
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nimara
Star
Messages : 29
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 19
Localisation : DTC//PAF// Quelque part sur Quorl
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 11:17





Words are weapons

C'était absolument parfait ... •
Si elle voyait sa tête, tu mettais ta main devant ta bouche retenant un petit rire devant les réactions de la brunette, tu l'observais avec attention, c'était toujours un réel plaisir quand elle marchait dans ton jeu. Vas-y déchires la place, allez, tu sais parfaitement qu'elle en meurt d'envie. Rien qu'à voir sa tête et ses mains qui se crispent sur le bout de papier.

Trop court ... •
Tu étais déçue, affreusement déçue ! Elle s'est ravisée au dernier moment. Tu en es presque triste, tu aurais tellement voulu entendre le papier se déchirer. Seulement tu savais que tu avais beau avoir gagné d'avance, tu ne pourrais pas l'emporter d'une manière aussi peu subtil, c'était indigne de ta personne. Néanmoins tu aurais quand même aimé qu'elle s'indigne un peu plus longtemps, cette expression est tellement délicieuse sur le visage de n'importe qui, mais plus particulièrement sur celui de Nébuleuse.

Des " excuses " ... •
Ce ton si dérisoire, tu savais pertinemment qu'elle n'était pas sincère une seule seconde mais prendre la peine de formuler des excuses suffisait amplement venant d'elle. Un sourire éclairait tes lèvres alors que tu croisais tes bras sur ta poitrine en la fixant avec intensité, impossible de se désintéresser de quelqu'un ayant autant de répondant. Tu ne peux nier qu'elle a tout de même une grand maîtrise d'elle-même. Beaucoup auraient craqué ou se serait tus le temps de retrouver leur calme, mais non, voyons Nébuleuse n'est pas n'importe qu'elle personne de type banale. Elle est un peu la crème de la banalité, du répondant et une maîtrise de soit que tu ne peux lui ôter ou ignorer.

Veux-tu raconter une histoire Nébu ~ ? .. •
Elle se sent sûre d'elle. Cela s'entend à sa voix et à son jeu d'acteur, toujours en train de sourire tes traits se durcissent quelques peu, le semblant de qualités que tu considères à son sujet qui te faisais presque sourire de manière sincère s'évapore. Tu te forces même à applaudir juste pour répondre à sa manière de jouer, si exagérée, si aaaah... Cela manque de subtilité petite Nébu. Tu pouffes de rire quand elle vient à étaler sa science, tu souris grandement en reprenant d'une voix qui se veut mielleuse.

« Voyons Nébuleuse. Tu sais très bien que les histoires que tu rapporte sont toujours à mourir d'ennui ! Je vais encore m'endormir par manque d'intérêt pour ce que tu dis, cela serait dommage tu ne crois pas ? Oh, remarque je ne t'entendrais plus au final, c'est aussi bien quand on y réfléchit ! »

Tu souriais grandement ... •
Tu ranges le petit miroir que jusque là tu avais gardé en main. Tu gardais ce sourire faisant semblant de prendre un air compatissant. Tu recalais une nouvelle fois ta précieuse chevelure rouge, tu regardais alors ta montre, le temps était important, tu voulais quand même faire les boutiques, tu regrettais de ne pas pouvoir te diviser en deux personnes différentes.

« Bien ma chérie. Ce n'est pas que je t'aime pas, mais je vais être obligée d'écourter cette conversation au combien intéressante. En effet, des choses d'une importance supérieure à celle de t'adresser la parole m'attendent, n'est-ce pas dommage ? »

Tu renonçais intérieurement ... •
Tu piquais ton égo à vif en décidant d'admettre une défaite enfin pour le moment. L'heure du concert approchait et tu ne pouvais décemment pas passer l'après-midi à te battre avec Nébuleuse, non pas que tu n'en aies pas l'envie, seulement cela faisait longtemps que tu n'étais pas revenue à Pagos. Tu la regardait du coin de l’œil tout en repensant à tout ça, pesant le pour et le contre. Puis tu haussais les épaules, avais-tu vraiment un intérêt à gagner aujourd'hui encore ? En y réfléchissant non. Néanmoins avant de t'en aller tu attendais sa réaction, en effet la matière dont elle sortirait " victorieuse " t'intéressait grandement. Qui sait, la faire redescendre sur terre pourrait être bien plus grisant que de gagner.


© Halloween







Hoy hoy, les vrais.:
 
Tu es libre de penser que tu es con, en revanche tu es con de penser que tu es libre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nébuleuse
Astronome
Messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 22:18
Les mots sont des armes × ft. Nimara
Nimara répond pas un applaudissement et un grand sourire, et même si Nébuleuse se doute bien qu'elle ne fait pas cela pour la complimenter, ce seul geste lui suffit amplement. La brune affiche un regard satisfait, puis la chanteuse pouffe de rire, vexant l'autre.

"Voyons Nébuleuse. Tu sais très bien que les histoires que tu rapporte sont toujours à mourir d'ennui ! Je vais encore m'endormir par manque d'intérêt pour ce que tu dis, cela serait dommage tu ne crois pas ? Oh, remarque je ne t'entendrais plus au final, c'est aussi bien quand on y réfléchit !"

Gnagnagna. Nébuleuse lève les yeux au ciel. Mais oui Nimara, c'est ça. Qu'elle continue donc de se moquer de ceux qu'elle juges si inférieurs à elle. Elle finira par s'en mordre les doigts, l'astronome en est persuadée.

"Tant pis, pour l'histoire, moi qui voulais juste te donner un conseil... d'amie !"

Ton ironique, elle ne se considère absolument pas comme son amie, et elle souhaite encore moins lui donner des conseils. Juste des leçons. Et puis, entre elles deux, qui est réellement la plus ennuyeuse ? D'ailleurs, n'est-ce pas une manière de fuir la conversation ? Peut-être simplement que la rousse est consciente qu'elle n'a aucune chance face à la plus jeune, et qu'elle décide donc de fuir discrètement ? Cette idée ravit Nébuleuse au plus haut point, mais elle garde tout de même un regard critique. Elle ne sous estime pas son adversaire. Elle sait à quel point Nimara peut-être redoutable.

"Mes histoires te semblent ennuyantes simplement parce que ton Q.I. est trop faible pour les comprendre ! Après tout, t'as beau être une chanteuse talentueuse, ça ne rime pas forcément avec intelligence... "

Sourire mauvais. Elle se ramène à un terrain qu'elle connait, au moins là, elle est sûre de gagner. Et Nébuleuse est naturellement prétentieuse, surtout quand cela concerne ses capacités cognitives. Elle n'a absolument aucun doute sur son intelligence, et aimerait secrètement que Nimara rentre dans son jeu et qu'elle réponde à sa provocation. Juste pour le plaisir de la rabaisser encore plus.

"Bien ma chérie. Ce n'est pas que je t'aime pas, mais je vais être obligée d'écourter cette conversation au combien intéressante. En effet, des choses d'une importance supérieure à celle de t'adresser la parole m'attendent, n'est-ce pas dommage ?"

La brune plisse les yeux, déçue. Elle commençait à peine à s’amuser vraiment, et voilà que c'est déjà fini... Non, hors de question. Elle ne la laissera pas s'en tirer à si bon compte, pas maintenant. C'est top tôt. Alors, elle prend le ton le plus supérieur possible avant de parler avec tout le mépris du monde à Nimara:

"Hm... Et bien alors ? Tu t'es rendue compte que tu n'avais aucune chance face à moi et tu tentes désespérément de prendre la fuite ?"

Nébuleuse marque une pause, pour ménager son effet. Elle n'a beau ne pas être une très bonne oratrice en temps normale, là, elle se surpasse.

"Franchement... Tu me déçois, Nimara."

Elle appuie sur chacune des syllabes qu'elle prononce, elle s'applique sur chacun de sons qu'elle créée. Et puis finalement, elle la regarde, droit dans les yeux. Elle ne sourie plus. Elle la regarde juste avec mépris, bien trop de mépris. Et elle secoue la tête, tout doucement.
Nébuleuse fait semblant d'être déçue, sans se rendre compte qu'en fait, elle l'est réellement.
Et pas pour ce qu'elle veut faire croire. En réalité, elle est dépitée parce que dans le fond, elle l'aime bien, Nimara. Elle ne l'avouera probablement mais jamais, mais elle apprécie les débats mouvementés qu'elle a avec cette femme. Elle apprécie sa répartie et son sens de l'humour. Elle apprécie la difficulté qu'elle a parfois à rebondir sur ses propos.
En fait, elle apprécie le défi qu'est Nimara.
code by lizzou


Nébuleuse a été kické par Dread.
Nébuleuse a été kické par Nébuleuse.
Nébuleuse a été banni par Adriel.
Je me sens aimé hmhm.
Merci Alastair pour l'avatar <3
#505078
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nimara
Star
Messages : 29
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 19
Localisation : DTC//PAF// Quelque part sur Quorl
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Juin - 21:22





Words are weapons

Un nouveau sourire ... •
Nébuleuse restera toujours une adversaire intéressante dans une joute verbale. Elle ne s'écrase pas à tes pieds comme n'importe quelle fangirl, c'est presque grisant, comme si avoir quelqu'un qui puisse espérer se battre à armes égales avec toi était indispensable. Tu affichais toujours ce sourire sempiternel. Impossible pour toi de prendre ce petit bout de femme au sérieux. Nébu restera quelqu'un qui n'est pas à la hauteur, et ce malgré le fait que tu la considère plus que le reste de la plèbe.

Intelligence ... •
Parler d'intelligence est bien osé de la part de la brunette, aurait-elle oublié que tu étais imbattable sur TOUT les terrains ? Quelle erreur, néanmoins, tu ne lui réponds pas, tu lui annonçais non sans quelques regrets qui sont bien évidemment infondés que tu allais devoir la congédier. Bien sûr il y a un regret qui est présent. Celui de ne pas lui avoir fait mordre la poussière. Néanmoins, tu sais que tu ne peux en aucun accepter qu'elle ait une victoire totale et elle n'acceptera pas de gagner comme ça. Après tout, comment accepter une victoire qui n'en n'est pas vraiment une ?

A croire que vous êtes identiques ... •
Le mépris dans la voix de Nébuleuse bat alors des records. Ton sourire resplendit un peu plus, c'est presque émouvant de la voir prendre ce ton précis. Tu fais volte-face, et reviens à elle, prenant cette pose tu as le secret, soutenant son regard méprisant, tu remets une nouvelle fois ta sublime chevelure rouge en place. Cherchant son mépris jusqu'au bout, c'est tellement grisant, prendre la fuite ? Non voyons. Elle devrait pourtant savoir que tu la teste, tu cherches son indignation, son mépris, son agacement, tu veux qu'elle te déteste, pour mieux t'apprécier dans le fond.


« Oh, mais quelle mauvaise star je fais ? Tu veux peut-être un autographe ma petite. Il est vrai que cela peut te décevoir, ma pauvre chérie. »

Trop mielleuse ... •
Tu avais feint tes émotions à la perfection une nouvelle fois, tu retrouvais ton sourire resplendissant en posant une main sur ta hanche. Tu ne prenais néanmoins pas la peine de préparer un autographe, elle devait déjà être honorée d'avoir une place pour ton concert et ce sans débourser un centime ! Quelle chance.

« Aucune chance face à toi ? Ne dis pas de bêtises ma belle. Je voulais seulement te donner une chance de l'emporter. »

La faire redescendre sur terre ... •
La petite brune semble se laisser pousser des ailes, son mépris égale le tiens et cela en vient presque à t'irriter. Fait-elle ça pour que tu mordes à l'hameçon et que tu mettes les pieds dans le plat ? Tu souris de nouveau, à moins qu'elle essaie de te copier pour te faire rester.  Copier, s'abaisserait-elle à ça ? Tu te devais de lui renvoyer dans les dents, tu ne pouvais en aucun cas la laisser s'en tirer sans le lui faire remarquer.

« Voyons, je sais que tu m'idolâtre mais ce n'est pas une raison pour calquer ton attitude sur la mienne, tu sais très bien que tu ne pourras jamais être aussi géniale que moi. »

Laisser retomber l'effet ... •
Ah Nébuleuse, c'est tellement intéressant de converser avec cette brunette, elle sait toujours comment relancer ton égo, l'affrontement, si bien sûr on pouvait considérer cette joute verbale comme telle, ne pourrait avoir d'autre issue que celle d'un match nul, comme toujours. Votre franc parler et votre art de manier les mots était si fort l'une comme l'autre que bien que admettiez jamais votre défaite, à ce jour, aucune d'entre vous n'a réellement emporté la conversation. C'est peut-être pour ça que tu apprécies à ce point converser avec Nébuleuse, parce que contrairement à d'autre, elle possède ce petit truc en plus qui te donne l'impression d'utiliser ton temps pour quelque chose de mieux que de le perdre tout simplement.


© Halloween







Hoy hoy, les vrais.:
 
Tu es libre de penser que tu es con, en revanche tu es con de penser que tu es libre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nébuleuse
Astronome
Messages : 60
Date d'inscription : 01/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 16:44
Les mots sont des armes × ft. Nimara
Nébuleuse lève les yeux au ciel. Un autographe ? Bah voyons. Qu'est-ce qu'elle en a à faire de son autographe ? La brune n'est absolument pas le genre de groupies à vouloir à tout prit rencontré les célébrités. D'ailleurs, elle n'est fan de personne et ne l'a jamais été. Elle trouve cela idiot de placer les gens sur des piédestal simplement parce qu'ils sont célèbres, alors qu'en fait, ceux sont des êtres humains comme tout le monde. Alors si en plus c'est un autographe de Nimara, encore moins !
Elle affiche une grimace de dégout, un peu exagérée, histoire de bien lui faire comprendre que non. Juste non. Et puis l'artiste semble l'avoir compris puisqu'elle ne daigne même pas de le préparer, son autographe. Tant mieux, pour une fois qu'elles sont sur la même longueur d'onde. Ou peut-être que Nébuleuse a été trop prévisible cette fois.
Non impossible. La brune chasse cette idée de sa tête. Jamais elle ne tolérerai de faiblir ou de se faire avoir par la rousse. Jamais.

"J'ai déjà ta place de concert, c'est déjà assez difficile à supporter alors non. Ca ira."

Elle observe alors la chanteuse sortir une de ses tirades. Un sourcil levé et un sourire mauvais sur le visage. Un jour, il faudra qu'elle compte le nombre d'absurdité qu'elle sort à la minute. Ca pourrait être amusant. Après tout, ce n'est pas comme si elle avait besoin d'aide pour gagner face à elle ! Au contraire, c'était si facile, si simple !

"Tu es tellement prévisible, Nimara. Je n'ai pas besoin de faire le moindre efforts pour avoir l'ascendant sur toi !"

Elle rit. Elle ne le montre pas, mais Nébuleuse est quelqu'un de très fière et susceptible. Et les mots delà rousse ont eus leur effet. Le combat était auparavant amusant, il était resté au stade d'un simple jeu. Gagner ou perdre ne la dérangeait pas. Tant qu'elle arrivait à lui envoyer quelques répliques bien placées et à la remettre à sa place, elle se considérait vainqueur. Elle s'en foutait d'avoir le dernier mot, elle voulait juste la bousculer mentalement.
Mais là, le mépris lui monte à la tête. Elle n'a plus envie que d'une chose: gagner. Son côté sombre prend le dessus et elle devient méchante, désagréable, brutale. Elle ne réfléchit plus et laisse son envie la diriger. Si elle ne se ressaisit pas, elle va foncer tout droit dans le mur.
Et Nimara va gagner.

"Voyons, je sais que tu m'idolâtre mais ce n'est pas une raison pour calquer ton attitude sur la mienne, tu sais très bien que tu ne pourras jamais être aussi géniale que moi."

Nébuleuse grince les dents. Elle a sacrément envie de lui dire de fermer son clapet, mais ce sera signer sa défaite instantanément. Il faut qu'elle se ressaisisse, qu'elle retrouve son calme et son ironie. Il faut qu'elle se calme, qu'elle retrouve son esprit. C'est vain.

"Je ne calque pas mon attitude sur la tienne."

Ses mots sont froids et claquant, son ton à changer. Nébuleuse ferait presque peur. Elle qui ne s'énerve jamais, elle qui se fiche de tout... Voilà que de simple mot d'une personne qu'elle n'apprécie pas la bouleverse autant. Pourquoi ? Pourquoi cette faille, cette faiblesse tout à coup ?

"De toute manière, qui aurait envie de t'imiter ?"

Sa voix est un peu plus calme qu'avant, la tension est un peu redescendu, mais pas encore totalement. Pas assez pour qu'elle soit dans sa meilleure condition.  Elle espère du fond du cœur que Nimara n'a rien remarqué, et même si elle en doute, elle ne l'assumerait pas.  Pourquoi cet état ? Pourquoi ce changement tout à coup ? C'était comme si les mots de la chanteuse avaient réveillé en elle quelque chose qu'elle avait oublier. Cette sensation de malaise, de ne pas être à sa place, de vouloir disparaître, de ne plus rien avoir à faire du reste.

"Bref, t'as un concert ce soir non ? Tu ferais mieux de partir, même si je comprend que tu souhaites à tout prix rester avec moi."

Pars, vas-t-en, laisse-moi ! C'est le sous-entendus de ses mots. Elle veut qu'on la laisse, elle veut être seul, elle veut mettre un terme à tout ça. Coup de blues. Et en même temps non, elle ne veut pas que la rousse parte, elle ne veut pas qu'elle l'abandonne. Elle a besoin d'elle, dans un sens.
Nébuleuse ne sait pas, elle ne sait plus, elle est perdue. Maudite faiblesse.
code by lizzou


Nébuleuse a été kické par Dread.
Nébuleuse a été kické par Nébuleuse.
Nébuleuse a été banni par Adriel.
Je me sens aimé hmhm.
Merci Alastair pour l'avatar <3
#505078
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Q U O R L :: Quorl, nouveau monde :: Pagos :: Izotz-
Sauter vers: